La Manche aura sa place (et Emmanuel Macron) au 80e anniversaire du Débarquement

Les élus manchois espéraient accueillir, après 39 ans d'absence, la cérémonie internationale du 80e anniversaire du D-day. C'est finalement Omaha beach, dans le Calvados, qui a été retenu. Le président de la République fera tout de même le déplacement dans le département de la Manche en juin prochain.

"On vous attend l'année prochaine pour le 80e". Le 6 juin 2023, le député manchois Philippe Gosselin interpellait Emmanuel Macron lors d'une visite au Mont-Saint-Michel. Depuis plusieurs mois, les élus du département se mobilisaient pour accueillir la cérémonie internationale du 80e anniversaire du Débarquement sur leurs terres.

La Manche n'accueillera pas la cérémonie du 80e 

Voilà 39 ans que la Manche n'avait pas accueilli l'événement. Mais le 17 octobre 2023, ces espoirs ont été douchés. La cérémonie internationale aura bien lieu en secteur américain, à Omaha beach, dans le Calvados, et non à Utah beach.

Une déception pour les élus manchois ? "Ah non, du tout, du tout, du tout !", assurait ce jeudi 26 octobre 2023, à midi sur notre antenne, Jean Morin, le président du Département de la Manche, "les cérémonies d'Omaha se dérouleront avec un niveau international et je m'en réjouis sachant que nos relations avec le Calvados sont excellentes."

Quelques mois plus tôt, le même Jean Morin avait cosigné avec Jean Quétier, le président du comité du Débarquement, un courrier réclamant une cérémonie dans ce département pour le 80e. Si le département n'accueillera finalement pas d'événement à dimension internationale, deux cérémonies auront bien lieu sur ce territoire et ce en présence du président de la République en juin 2024.

"La terre de la Manche est une terre qui a beaucoup donné en nombre de vies et particulièrement en civils. Je souhaitais que la population civile, ceux qui ont péri sous les bombes dans la Manche ne soient pas oubliés", a indiqué ce jeudi le président du Département.

Cet hommage sera rendu le 5 juin à Saint-Lô. La préfecture de la Manche fut rasée à près de 90% par les bombes lors du Débarquement. Plusieurs centaines de personnes y ont perdu la vie. Après cet épisode dramatique, la ville fut surnommée "la capitale des ruines", surnom attribué par le dramaturge irlandais Samuel Beckett qui participa à la mise en place à Saint-Lô d'un hôpital de fortune pour la Croix-Rouge.

Cette cérémonie d'hommage aux victimes civiles aura lieu au haras national en présence du chef de l'État. 

Le premier port du monde

Utah beach, la plage la plus à l’Ouest de l'opération Overlord a été ajoutée en dernier au plan de bataille des Alliés. L'un des objectifs de la 4e division d’infanterie, commandée par général Barton, consiste à progresser vers Cherbourg afin de s’emparer du port en eau profonde, un élément indispensable du dispositif logistique des alliés.

"Le port de Cherbourg a été un port essentiel dans la victoire finale, souligne Jean Morin, Les 400 000 tonnes qui débarquaient tous les mois en faisaient le premier port du monde (...) qui a permis d'alimenter le front durant de longues semaines." Cette page d'histoire sera mise à l'honneur lors d'une cérémonie le 7 juin, là encore en présence du président de la République. 

Dans la Manche, les célébrations du 80e anniversaire du Débarquement débuteront dès le mois de janvier. À l'occasion des vœux, un grand spectacle gratuit sera proposé dans la cour d'honneur du Conseil Départemental, des projections (mapping) sur les murs du bâtiment retraçant les événements de juin 44. "On veut embarquer tout de suite les populations du territoire, les habitants, les associations, les jeunes", indique Catherine Brunaud-Rhyn, vice-présidente.

Passage de témoins

Pour mobiliser le territoire, un appel à projet a été lancé en avril dernier auprès des communes, d'associations. Objectif : accompagner et soutenir des manifestations diverses et variées "autour des valeurs de liberté, de démocratie" chaque mois de cette année du 80e anniversaire. Un appel spécifique a été lancé à destination des collèges.

2024 sera probablement le dernier grand anniversaire en présence des vétérans. Alors la Manche veut mettre l'accent sur la transmission, le passage de témoins entre les générations et associer le plus possible les jeunes.

"On a aujourd'hui 32 dossiers contre 17 pour le 75e anniversaire. On avait une enveloppe de départ, on l'a doublé pour pouvoir répondre à l'ensemble des appels à projet", se félicite Catherine Brunaud-Rhyn.

Parmi les idées proposées par les jeunes Manchois, la reconstitution d'un camp américain dans un collège, l'organisation d'un bal rétro populaire ou la recréation d'une radio d'époque. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité