La terre a tremblé dans le Cotentin, à cause d'un séisme de magnitude de 3.5

La Préfecture de la Manche confirme qu'un séisme de magnitude de 3.5 sur l'échelle de Richter a été ressenti, ce samedi, à 6H36, dans le Cotentin. Son épicentre a été localisé à l'est de Cherbourg entre Le Teil et Le Mesnil-au-Val.

Sur les réseaux sociaux, les habitants du Val de Saire font état d'"Un grand bruit", "de vibrations", "ressenti sur Barfleur, la maison a vibré, pas de dégât", "très impressionnant à St Pierre Eglise".

Si l'épicentre a été localisé à 17Km, à l'est de Cherbourg, des habitants de la côte ouest confirment avoir aussi été réveillés par la secousse, "mes velux ont tremblé" rapporte une habitante d'Equeurdreville.

Les pompiers de la Manche le confirment. Ils ont reçu de nombreux appels mais aucune victime ni de dégât ne sont à déplorer.

La Préfecture de la Manche fait état d'une magnitude de 3.5, le réseau (RéNaSS) indique, lui, 3.1 sur son site. De toute manière, c'est relativement faible sur l'échelle de Richter, qui peut atteindre jusqu'à 9.

RéNaSS, c'est le  réseau national de surveillance sismique France séisme.  Les habitants sont invités à faire part de leur témoignage sur leur site, qui recense les différents séismes, ayant eu lieu ces dernières années dans la région.

La terre avait déjà tremblé dans le Val de Saire en 2012. Le tremblement le plus significatif, avec une magnitude de 4.9 sur l'échelle de Richter, avait été ressenti au sud de l'île de Jersey, en juillet 2014.

Daniel Amorese, sismologue à l’Université de Caen, explique que l’ouest de la Normandie repose sur des failles anciennes, ce qui peut provoquer des tremblements de terre. "Le risque est plus élevé que zéro, détaille le scientifique. Mais il n’est pas énorme par rapport à des régions comme les Pyrénées ou les Alpes, qui sont au contact de limites de plaques." 

Retrouvez l'intégralité de l'article, consacré aux risques sismiques en Normandie, sur notre site.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité