Maltraitance animale : un élevage canin de la Manche crée l'émoi mais la justice ne réagit pas

6 chiens ont été donnés par l'élevage à l'association Les Brigitte de l'espoir qui a donné l'alerte / © Brigitte de l'Espoir
6 chiens ont été donnés par l'élevage à l'association Les Brigitte de l'espoir qui a donné l'alerte / © Brigitte de l'Espoir

Il y a comme un grand vide entre la réalité des associations qui défendent la cause animale et la justice. 6 chiens ont été retrouvés affamés et en très mauvaise santé dans un élevage officiel du Sud Manche. Mais le parquet de Coutances n'ordonne pas de saisie,  pour le moment. 

Par Alexandra Huctin

C'est la consternation chez les internautes depuis 24 heures alors que circule une alerte sur une intervention en cours dans un élevage canin du Sud-Manche.
 

Dans cet élevage du sud-Manche, officiel et déclaré avec numéro d'Icade, etc, des chiens de race Husky et Malinois ont été retrouvés dans un état choquant. Ils sont environ 70. Des chiots ont été aperçus dans un hangar.
Les photos mettent en évidence des chiens peu nourris, aux côtes apparentes.

L'un d'entre eux ne pèse que 9 kilos, alors qu'adulte, il devrait en faire 25. Imaginez 9 kilos c'est le poids d'un chiot de 6 mois. Comment penser que ce chien n'est pas en carence ! (Stéphane Lamart pour l'association Stéphane Lamart) 

 

Le fondateur de l'association Stéphane Lamart ne décolère pas. "On ne fait rien pour aider ces chiens. Les images parlent d'elles-même. Ils sont environ 70."

Certains semblent vivre dans la boue, d'autres dans le noir. 

You tube : des chiens dans un état de carence évidente et de maltraitance : on voit les côtes, regard fuyant, soumis, etc. 
 
Vidéo dans l'élevage lorsque l'Association Les Brigitte de l'espoir est venue chercher 6 premiers chiens
 

Un éleveur dans la détresse ?


Selon les information recueillies par les associations, l'éleveur pourrait être en grande détresse financière. C'est lui, toujours selon les associations, qui a appelé pour que l'on vienne chercher six de ses chiens (ceux que l'on voit dans la vidéo You Tube publiée et sur les photos ci-dessus) qu'il ne pouvait plus assumer. C'est en arrivant sur place que les bénévoles ont découvert l'état des lieux et la détresse des animaux.

Le parquet de Coutances confirme avoir ouvert une enquête judiciaire. Mais selon, Cyril Lacombe, procureur de la République à Coutances, il faut du temps pour étudier le dossier. "Les services vétérinaires sont allés sur place et ne m'ont pas oralement signalé d'urgence. J'attends maintenant le rapport écrit pour prendre une décision." 

Un rapport qui peut arriver dans quelques jours, ou plus.

Des prise de sang alarmantes

Un temps perdu qui met en émoi les défenseurs de la cause animale qui parlent d'animaux sous-alimentés et de carences sanitaires évidentes. "Nous avons 6 cliniques vétérinaires de la Région qui ont fait des analyses de sang sur les chiens recueillis et qui confirment toutes des problèmes de foie et de reins sur ces chiens", affirme Stéphane Lamart

Je ne comprends pas qu'on laisse souffrir des animaux vivants. Ils ont besoin d'être nourris et de recevoir des soins. J'attends de la justice qu'elle saisisse ces animaux.
Stéphane Lamart

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus