Manche : top départ de la 27ème édition du festival Chauffer dans la noirceur

Les soirées de vendredi 12 et samedi 13 juillet 2019 affichent déjà complet. / © DR
Les soirées de vendredi 12 et samedi 13 juillet 2019 affichent déjà complet. / © DR

De la musique et des gestes éco-citoyens. Le festival Chauffer dans la noirceur démarre sa 27ème édition. Du 12 au 14 juillet 2019, une quarantaine d'artistes aux genres musicaux variés est à découvrir sur la plage de Montmartin-sur-Mer (50). Deux soirées affichent complet.

Par Pauline Comte

Chaud devant ! Le festival Chauffer dans la noirceur revient avec une 27ème édition du 12 au 14 juillet 2019 sur la plage de Montmartin-sur-Mer, dans la Manche. Au programme : plus de 40 concerts où tous les styles musicaux s'enchaînent sur quatre scènes différentes. Les soirées de vendredi et de samedi affichent complet. 
 

Le festival est l'occasion (comme toujours) de découvrir des groupes et des artistes émergents normands et du monde entier. Le groupe caennais Groundswell bass dub - qui mêle dub et musique électro - sera notamment de la partie. Un morceau a été choisi pour la bande son du teaser du festival.
 

Les quatre compères de Groundswell bass dub jouent sur la scène 3ème oeil vendredi 12 juillet. De quoi faire planer et se déhancher les festivaliers.
 
 

Un événement éco-citoyen 

Aire de compostage, tri slectif et toilettes sèches : vous l'aurez compris "la citoyenneté, le respect de l’environnement et l’éco-responsabilité" font partie des valeurs du festival. 

L'heure est à la récup. Le mobilier est conçu à base de palettes. Autre geste écolo : des boîtes sont distribuées gratuitement aux festivaliers afin de permettre le recyclage des mégots de cigarettes. Sur le sable, un système de panneaux solaires permet d'alimenter les animations de la plage. Et pour les petits creux, la restauration est locale, à base de produits équitables et solidaires.
 

Pendant la journée, des animations sont aussi organisées pour tous les publics. Plusieurs associations sont réunies. L'idée ? Engager des débats autour de l'environnement, de la santé ou encore des droits de l'Homme. Pour se loger sur place, le camping est accessible gratuitement aux festivaliers munis d'un billet. 
 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus