• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Mont Saint-Michel : la mairie coupe l'eau pour le lavage des pieds des touristes, invoquant la sécheresse

© IP3 PRESS/MAXPPP
© IP3 PRESS/MAXPPP

Le maire du rocher trouvait que la consommation d'eau des touristes qui se lavent les pieds après la traversée de la baie lui coûtait trop cher. Il a trouvé une solution : alors qu'un arrêté préfectoral lié à la sécheresse demande aux municipalité d'être attentives, il a tout simplement coupé l'eau.

Par L.A.

La bataille de l'eau a repris au Mont Saint-Michel et les éléments semblent pencher en faveur de la mairie. "Vue la sécheresse, la préfecture a demandé de réduire un peu l'eau", explique Yann Galton, le maire du Mont Saint-Michel, "et comme j'avais un million de litres d'eau qui circulait pour laver les pieds et que c'est de l'eau destinée à l'alimentation, c'est dommage de mettre ça pour se laver les pieds. Alors on demande aux touristes d'aller directement se laver les pieds dans le Couesnon et le sable revient à la mer".
Mont Saint Michel : le lavage des pieds interdit / © F3 Normandie
Mont Saint Michel : le lavage des pieds interdit / © F3 Normandie


Après la traversée de la baie, la vase reste collée aux pieds

Ils sont des milliers chaque année à effectuer la traversée de la baie du Mont Saint-Michel à pied. A l'arrivée devant la Merveille, la vase colle aux pieds et il faut bien s'en débarrasser. Jusqu'ici, les pèlerins et randonneurs se nettoyaient les pieds grâce à des pédiluves mis à disposition par la mairie.

Mais à cause de la sécheresse un arrêté préfectoral demande de surveiller la consommation d'eau des municipalités. Pour le maire du Mont Saint Michel l'occasion était trop belle il a purement et simplement coupé l'eau. "C'est bienvenu, moi j'ai pas de citerne ici, je n'ai pas de l'eau naturelle (de l'eau de pluie) pour laver les pieds, c'est de l'eau de consommation. ça me coûtait très cher. Il faut compter 30000 euros" rappelle Yann Galton. Il ajoute qu'on peut toujours se laver les pieds mais dans la rivière. 
 

 


Un arrêt des pédiluves définitif pour le maire

André Damien, Guide du Mont Saint Michel, comprend la restriction : "c'était bien pratique les pédiluves maintenant on s'arrange comme on peut avec les flaques. C'est sûr que le contexte se prête aux économies d'eau, on est en vigilance. On verra si ils seront aussi prompts à remettre les robinets qu'ils l'ont été à les éteindre. L'accueil des touristes est quand même une priorité je pense, il ne faut pas oublier qu'ils nous ramènent des devises, ils ne sont sont pas qu'un coût pour le Mont Saint-Michel et la région".

Mais pour le maire, cette interdiction est définitive.

Le Couesnon sera toujours là, donc on peut se laver les pieds dans le Couesnon. On va peut être aménager un peu pour faciliter l'accessibilité, ajoute Yann Galton

"Les pèlerins peuvent toujours boire cette eau mais plus s'y laver les pieds", précise l'élu.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Nécrologie de Jacques Chrirac en ex Basse Normandie

Les + Lus