• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le parquet de Coutances demande un nouveau procès pour l'affaire du Mont-Saint-Michel évacué

Le Mont-Saint-Michel attire près de 2,5 millions de touristes par an. La sécurité va y être renforcée / © Damien Meyer/AFP
Le Mont-Saint-Michel attire près de 2,5 millions de touristes par an. La sécurité va y être renforcée / © Damien Meyer/AFP

C'était en avril 2018. Un homme de 36 ans insultait les gendarmes du Mont-saint-Michel et provoquait un mouvement de panique inédit sur la Merveille. Le site a été évacué par crainte de menaces terroristes. La condamnation à 350 euros d'amendes sera t-elle maintenue en appel? 

Par Alexandra Huctin

Ce mercredi 10 octobre, l’homme de 36 ans qui  avait proféré des menaces de mort à l’encontre des forces de l’ordre  au Mont Saint-Michel et entraîné l’évacuation du site a été condamné par le tribunal correctionnel de Coutances à 3 ans de contrainte pénale, pour provocation non suivie d'effet au crime, et d'une amende de 350 euros pour injure publique envers un corps constitué.


Aucune peine de prison : le parquet ne digère pas


Alors que le parquet avait requis 18 mois de prison dont six avec sursis en plus de l'amende, celui-ci annonce ce vendredi 12 octobre 2018,  avoir  interjeté appel de la décision rendue par le Tribunal correctionnel de Coutances.

 

Cette journée d'Avril avait crée une certaine panique dans la Manche, encore endeuillée par la mort de l'ex capitaine de gendarmerie d'Avranches, Arnaud Beltrame
 

 

Sur le même sujet

Basket : la belle soirée de Rouen Métropole

Les + Lus