Portbail: les usagers sont inquiets de l'ensablement impressionnant du port

C'est un véritable barrage naturel de sable et de vase qui s'est construit dans le port de Portbail. Un collectif d'usagers tire la sonnette d'alarme et en appelle au service public.

Par Julien Elie

Des tonnes de sable retiennent les bateaux. "Et si cela continue, 80% des navires ne pourront plus sortir en mer" se désole un pêcheur. Le ton est donné et l'inquiétude est si grande à Portbail qu'un collectif d'usagers du port s'est constitué pour obtenir l'entretien des lieux. 

Il y aurait 2 mètres de sable et de vase par endroit, ce qui limite considérablement les sorties des embarcations. Elles sont obligées d'attendre un coefficient de marée de 66 au lien de 35 habituellement.

Des travaux estimés à 500 000€ 


Il a fallu une semaine pour créer ce collectif pour réclamer l'aménagement des lieux. "C'est un vrai danger, une mère et ça fille étaient enlisées et on a dû les secourir" prévient le président du comité, Yannick Lecerf.

Face à cette situation, une vingtaine de bateau ont quitté le port cette année. C'est l'économie de la zone qui est menacée. 

Le Conseil départemental est actionnaire à 80% du port. Un port dont les travaux sont estimés à 500 000€ mais avec les restrictions budgétaires, les conseillers départementaux récemment élus sont prudents. 

Une réunion avec les plaisanciers est prévue ce mercredi afin de valider des travaux qui pourraient durer trois mois au printemps. Pour qu'un grain de sable ne bouche pas l'activité de Portbail.
 
Reportage de Jean-Baptiste Pattier et Fabien Fougère

Intervenants:

-Yannick Lecerf, président du comité de défense du port de Portbail
-Emmanuel Martine, responsable du magasin Portbail Plaisance
-Jean Morin, vice-président du Conseil départemental en charge des territoires, habitat , infrastructures

Port-Bail: les riverains inquiets de l'ensablement du port


Sur le même sujet

Les + Lus