• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Remaniement : Emmanuel Macron met fin aux fonctions de Stéphane Travert au gouvernement

Stéphane Travert qui s'est engagé deux avant l'élection présidentielle auprès d'Emmanuel Macron, a été démis des fonctions de ministre de l'agriculture ce 16 octobre 2018 / © IP3 PRESS/MAXPPP
Stéphane Travert qui s'est engagé deux avant l'élection présidentielle auprès d'Emmanuel Macron, a été démis des fonctions de ministre de l'agriculture ce 16 octobre 2018 / © IP3 PRESS/MAXPPP

Il sera resté 16 mois au gouvernement. Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation du gouvernement Edouard Philippe II, depuis le 21 juin 2017, Stéphane Travert a été démis de ses fonctions ce 16 octobre 2018. Il a pourtant été l'un des soutiens de la première heure du mouvement En Marche.

Par Alexandra Huctin

Emmanuel Macron veut-il donner un nouveau souffle à son mandat ? C'est un nouveau soutien de la première heure qui quitte le gouvernement. Stéphane Travert a officiellement été démis de ses fonctions de ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, par le Président de la République, ce 16 octobre 2018, sur proposition d'Edouard Philippe, comme l'annonce le communiqué officiel de l'Elysée. 

Didier GUILLAUME, Sénateur pour la Drôme depuis 2008 et président du groupe socialiste et apparentés au Sénat depuis 2014 a été nommé en remplacement de Stéphane Travert dans ce nouveau gouvernement.
 

Va t-il revenir dans la Manche et à la Région ?

Stéphane Travert a quitté sa Manche natale pour Paris et la rue de Varenne, en juin 2017. Il venait alors d'être élu député dans la 3e circonscription sous l'étiquette "En Marche".
Mais cette circonscription de Coutances-Valognes;, il en était déjà le député depuis 2012. Grégory Galbadon son suppléant est depuis juillet 2017, le député LRM en titre. 

Stéphane Travert avait aussi un siège à la Région depuis janvier 2016 et c'est François Dufour (ex vice-président de la Région sous Laurent Beauvais, chargé des question agricoles) qui a été nommé en successeur. 
 
Stéphane Travert : qui est le nouveau ministre en juin 2017
 

Ce qu'il aura laissé rue de Varenne, au ministère


Sur les réseaux sociaux, Stéphane Travert est resté discret ce matin du 16 octobre 2018.  Ce n'est qu'à 16 heures qu'il a tweeté ses intentions : "Je veux exprimer toute ma gratitude au Président de la République et au Premier Ministre pour la confiance qu’ils m’ont accordée. Je serai un militant infatigable de la réussite de notre majorité et du gouvernement. Tant reste à faire pour transformer notre pays. #EnMarche"


L'une de ses dernières actions, en tant que ministre restera "l'avancée dans le congé maternité des agricultrices" :
 


On se souviendra aussi de l'épisode plus douloureux du glyphosate qui a placé le ministre Travert au centre de la polémique. Il s'est alors montré aux yeux de l'opinion comme "un ministre des lobbys" :


Stéphane Travert a alors enterré une promesse de Macron et un souhait de Nicolas Hulot. Il n'y aura rien dans la loi alimentation sur l'interdiction du glyphosate. Le pesticide devait pourtant être interdit d'ici 3 ans, comme l'avait promis le candidat Macron.
Cet épisode du printemps 2018 , peut-être à l'origine du découragement de Nicolas Hulot a t-il déçu irrémédiablement Emmanuel Macron ?

"Signé par des députés de la majorité, un amendement à la loi alimentation, destiné à interdire le glyphosate, met le feu aux poudres entre Nicolas Hulot et Stéphane Travert", expliquait le JDD en mai 2018.  



Parmi les autres ministres "normands" touchés par ce remaniement : Sébastien Lecornu, l'ancien président du conseil Départemental de l'Eure. Il est nommé ministre des collectivités territoriales :
 

Le


 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus