• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Individu armé recherché : l'exercice “intrusion terroriste” d'un collège manchois suspendu pour une opération réelle

Exercice attentat au collège Pasteur de Saint Lô / © F3 Normandie
Exercice attentat au collège Pasteur de Saint Lô / © F3 Normandie

Ce jeudi matin, l'exercice "attentat ou intrusion" au collège Pasteur de Saint-Lô a été suspendu près d'une heure. En cause : la recherche réelle d'un individu suspect qui a montré une arme à des élèves. 

Par L.A.

Le collège Pasteur de Saint-Lô était le théâtre, ce jeudi 18 octobre 2018, d'un exercice grandeur nature intitulé "exercice attentat ou intrusion". Il s'agit d'un nouveau type d’exercice ciblé sur le risque terroriste en milieu scolaire.

L'exercice prévu suspendu pour une recherche réelle

Alors que l'exercice avait déjà démarré, le directeur de Cabinet du Préfet de la Manche a annoncé sa suspension.  Les élèves avaient alors déjà été évacués du collège et sont restés confinés. C'est près d'une heure plus tard que l'explication est venue : un homme vêtu de blanc aurait montré une armes à des élèves. Des professeurs l'ont également aperçu. L'exercice a été suspendu pour permettre de rechercher activement cette personne.  
 

Un plaisantin qui se serait mêlé à l'exercice ?

Les fouilles n'ont rien donné et il a été décidé de reprendre le cours normal de l'exercice. Le directeur de cabinet du préfet n'exclut pas l'intervention d'un plaisantin qui aurait voulu se mêler à l'exercice. "On a effectué des levées de doutes qui n'ont rien donné, sur le site où l'individu aurait été vu. C'est toute les limites de ces petits plaisantins qui s'amusent, eu égard au fait que nous avons annoncé l'exercice, à vouloir trublioner alors que ca ne s'y prête pas du tout . Cela montre à quel point, dans ce genre d'exercice, on est soumis à des réactions inattendues et à des risques éventuels d'individus un peu désorientés pour ne pas dire autre chose".

 
Saint-Lô: un exercice sécurité interrompu par la présence d'un homme suspect

Sur le même sujet

Edouard Philippe à Rouen pour lancer "Team France", outil numérique pour aider les entreprises à exporter

Les + Lus