Une sixième démission au conseil municipal de Saint-Lô !

Depuis plusieurs semaines, l'ambiance se dégrade au sein du conseil municipal de Saint-Lô. Plusieurs adjoints au maire ont donné leur démission. Dernière en date, celle de Virginie Métral, ce mardi 1er mars.

François Brière ressemble de plus en plus à un capitaine seul à bord d'un navire en perdition. Son équipage, sa majorité, se désagrège au fil des semaines. Après un conseil municipal houleux le 23 février dernier, la mairie de Saint-Lô est de nouveau le théâtre d'une nouvelle démission, celle de l'ajointe au maire déléguée aux ressources humaines, Virginie Métral. C'est la sixième démission au sein de la majorité, le cinquième adjoint à claquer la porte. 

Dans un communiqué, diffusé avant que Virginé Métral rende publique sa décision, François Brière affirme que l'élue lui "a fait part de son intention de ne plus assumer cette délégation des plus exigeantes ». Un peu plus tard dans la journée, l'intéressée a livré, à son tour sa version des faits, une version quelque peu différente: "Alors que je quittais à peine le bureau de Monsieur le Maire après lui avoir annoncé les raisons de ma démission (cf ci-dessus), celui-ci s’est empressé de rédiger un communiqué de presse pour tenter de détourner la vérité et les motivations de mon départ. Cela me confirme, s’il le fallait encore, que la décision que j’ai prise est la bonne."

Dans son communiqué, elle estime qu'elle "ne dispose pas des moyens nécessaires et de l’écoute suffisante de la part du Maire, pour remplir convenablement la mission qui m’a été confiée au service des agents de la collectivité." Elle explique également vouloir poursuivre son "engagement citoyen dans une opposition constructive, afin que notre ville puisse rayonner comme il se doit sur son territoire".