Un transport de déchets vitrifiés a quitté la Hague (50)

L'usine Areva de retraitement des déchets de la Hague, dans le Cotentin / © MaxPPP/PHOTOPQR/OUEST FRANCE
L'usine Areva de retraitement des déchets de la Hague, dans le Cotentin / © MaxPPP/PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Par David Frotté

Un transport ferroviaire de déchets vitrifiés, issus du traitement de combustibles nucléaires usés à l’usine AREVA la Hague, a quitté ce jour le terminal AREVA de Valognes (Manche). Les emballages qui contiennent au total 72 conteneurs ont pour destination un site d’entreposage en Suisse.

Le transport satisfait aux règlementations nationales et internationales en vigueur en matière de sûreté et de sécurité. Les emballages utilisés, conformes aux normes de sûreté de l’Agence internationale de l’énergie atomique, sont conçus pour assurer la protection des personnes et de l’environnement en toutes circonstances.


Le retour des déchets suisses s’effectue en conformité avec la loi française prévoyant le retour des déchets radioactifs dans leur pays d’origine. Il s’inscrit dans le cadre du contrat de traitement-recyclage entre AREVA et les électriciens suisses qui prévoit en particulier la séparation des matières valorisables et des déchets.

La Hague vue du ciel (Manche) / © Jérôme Houyvet
La Hague vue du ciel (Manche) / © Jérôme Houyvet

 

Sur le même sujet

Les + Lus