Un grand spectacle ce vendredi pour célébrer le Mont-Saint-Michel redevenu une île

Le rétablissement du caractère maritime du Mont-saint-Michel est fêté en grande pompe ce vendredi soir avec un grand son et lumière. Une de nos équipes a assisté aux répétitions.

Il aura fallu 20 ans (10 années d'études et 10 années de travaux) pour que la Merveille redevienne une île. Le 1er avril 1995, après des décennies de tergiversations, le premier ministre Edouard Balladur, alors en campagne électorale donne le signal de démarrage du chantier pharaonique à plus de 200 millions d'euros. Clé de voûte du projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel, la réalisation d'un barrage sur le Couesnon. L'ouvrage stocke l'eau de mer à marée montante pour la libérer à marée descendante selon un effet de chasse d'eau destiné à renvoyer les sédiments vers le large.

Les explications d'Erwan de Miniac

Ce vendredi soir, un grand spectacle "inaugural" est proposé gratuitement au public pour célébrer la fin de cette aventure de plus de 20 ans et le début d'une nouvelle histoire pour la Merveille. "Dans le spectacle on met d'abord en valeur la nature, le caractère maritime qui est redonnée à la Baie dans la partie du Mont-Saint-Michel, et les hommes qui ont réalisé le chantier pour créer cet ouvrage", explique la scénographe Mathilde Meignan. L’évocation de deux grandes bisquines, La Cancalaise et La Granvillaise, à travers de grandes voiles hissées pour des projections rappellent le caractère navigable ancestrale de la Baie du Mont-Saint-Michel. Une de nos équipes a pu assisté ce jeudi soir aux répétitions.


Reportage de Jean-Baptiste Pattier et Joël Hamard
Intervenants:
- Mathilde Meignan, scénographe du spectacle inaugural
- Marc Vidal, créateur des projections du spectacle inaugural - Société Spectre Lab

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité