De Vauville à Siouville, une marche contre le nucléaire

Le chantier de l'EPR de Flamanville en mars 2016 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP
Le chantier de l'EPR de Flamanville en mars 2016 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE/MAXPPP

Samedi 28 juillet, environ 600 personnes ont marché de Vauville (Manche) à Siouville (Manche) pour montrer leur rejet du nucléaire.

Par Maxime Dewilder

Une marche contre le nucléaire. Environ 600 personnes ont dédié leur samedi 28 juillet à leurs convictions : le rejet du nucléaire. La cible numéro un des marcheurs est l'EPR de Flamanville (Manche) alors qu'EDF a annoncé mercredi dernier de nouveaux retards et surcoûts pour le réacteur nucléaire manchois. Autre adversaire désigné, qui va avec le premier : l'usine de traitement des déchets nucléaires de La Hague (Manche).

Organisée par l'association Nucléaire en questions, la "grande marche" avait pour but de sensibiliser les promeneurs croisés aux potentiels risques du nucléaire. En plus de plaider activement pour une transition énergétique écologique.

Vauville-Siouville n'était que la deuxième étape pour les marcheurs verts. Ils prévoient d'arriver à Paris le 27 août prochain avec un objectif : établir un débat public sur le nucléaire avec Paris.
De la Manche à Paris à pied pour lutter contre le nucléaire

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus