• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Marée : attention danger ! Une campagne de prévention lancée pour éviter les accidents côtiers

Attention, la mer monte et descend ! / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
Attention, la mer monte et descend ! / © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

154 opérations de secours de personnes bloquées par la marée ont été réalisées en 2017 contre 52 en 2016. Une campagne de prévention bilingue va faire son apparition afin d'enrayer le phénomène. 

Par L.A.

Ne sous-estimez pas la marée !

Une famille prise au piège sur un banc de sable : un scénario classique au large de la Normandie où les marnages, les courants, rendent l'estran particulièrement dangereux. Aux CROSS Jobourg et Gris-nez les alertes sont quasi quotidiennes avec parfois des situations surréalistes. Hier encore, un inconscient tentait de traversait la baie à pied, son vélo à la main. Il a du être secouru par les gendarmes.

D'une manière générale, les dangers de la marée sur la façade maritime sont régulièrement sous-évalués par les promeneurs. Et les problèmes peuvent se produire partout. Si tous les secteurs côtiers sont concernés, le danger est décuplé autour du trou à l’Homme, devant Etretat, dans les baies de Somme et d’Authie et même autour du Mont Saint-Michel. 


Reportage : S.Rouil, L.Agorram
Sont interviewés :  Luc Noslier Directeur du centre opérationnel de surveillance et de sauvetage de Jobourg / Capitaine de vaisseau Bertrand Hudault Adjoint opération du préfet maritime de la Manche Mer du Nord / Jean-Marie Choisy, Délégué départemental SNSM Manche

Qui sont les personnes secourues ?

Parmi les secourus figurent souvent des promeneurs originaires de départements non-côtiers ou des étrangers. Les accidents sont dus à de la négligence de leur part mais aussi une méconnaissance de l’environnement local. Il suffit parfois de quelques minutes pour se faire surprendre par la marée montante

Les risques liés à la marée sont également méconnus ou sous-estimés par les habitants des côtes et même des pécheurs. En résumé : TOUT LE MONDE est susceptible de se laisser piéger dans un endroit qu'il connaît peu ou mal.

Et le numéro d'urgence ? le 196

L'un des volets de cette campagne de prévention revient sur l’utilisation du numéro d’appel unique pour les urgences en mer : le 196. Il permet au témoin ou à la victime d’un accident maritime d'alerter directement le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) 

 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus