Les médecins vont pouvoir bientôt prescrire du sport sur ordonnance grâce à des députés de Seine-Maritime

Publié le Mis à jour le
Écrit par DM
© France 3 Normandie

Pour la 1ère fois, les médecins vont bientôt pouvoir prescrire par ordonnance de l'activité sportive à certains de leurs patients. Valérie Fourneyron, députée Seine-Maritime, est venue présenter cette nouvelle mesure. 

L'inactivité physique est source de maladies graves, voire mortelles, à travers le monde. Avec près de 10 millions de patients qui souffrent de maladies ou affections de longues durées (les maladies dites à 100%), la France n'échappe à ce phénomène. 

C'est la raison pour laquelle, Valérie Fourneyron et d'autres députés (Brigitte Bourguignon, Pascal Deguilhem et Régis Juanico) avaient déposé un projet de loi permettant aux médécins de prescrire à certains patients une activité physique adaptée par ordonnance. La proposition vient d'être  adoptée par les députés. Le décret d'application devrait être publié avant la fin de l'année.  

Que des avantages

Selon l'ancienne Ministre des Sports, cette mesure présente des avantages pour les malades mais aussi pour la société. 
Une activité physique entraine en effet une diminution des récidives de la maladie, une baisse de la mortalité, une diminution de la prescription de médicaments, une reprise  de confiance en soi et moins d'arrêt de travail. 

Le sport comme thérapie 

Les médecins devraient donc prochainement pouvoir prescrire une pratique sportive à ceux atteints de maladies dites à 100% (maladies rhumatismales, les maladies graves tels que le diabète ou encore les cancers du sein, de la prostate, du colon,etc...)








VIDEO : Valérie Fourneyron invitée du JT soir présenté par Béatrice Rabelle et François Verly : 
durée de la vidéo: 02 min 54
Valérie Fourneyron Le sport sur ordonnance

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.