Nicolas Bay mis en examen dans l'affaire des emplois fictifs présumés au FN

L'ancien chef de file du FN aux élections régionales en Normandie, Nicolas Bay, a été récemment mis mis en examen dans le cadre de l'affaire des emplois présumés fictifs du FN au Parlement européen.

Par AFP

Dans le cadre de l'affaire des emplois présumés fictifs du FN au Parlement européen, de nouvelles mises en examen ont été prononcées récemment. c'est notamment le cas de Nicolas Bay, dont le nom circule pour conduire la liste du Rassemblement national (RN, ex-FN) aux élections européennes, a été mis en examen le 8 juin pour "abus de confiance", le même chef de délit retenu à l'encontre de la présidente du RN Marine Le Pen en juin 2017. 

Nicolas Bay est le vice-président du Rassemblement national (le FN rebaptisé). Implanté dans la région, l'eurodéputé a mené la liste du FN en Normandie lors des dernières élections régionales. Il a également été candidat aux législatives l'an dernier en Seine-Maritime. Il a été éliminé dés le premier tour.

Cette mise en examen est rendue publique au lendemain de l'annonce de la sasie de 2 millions d'euros d'aide publique due au Rassemblement national dans le cadre du même dossier, celui des assistants présumés fictifs d'eurodéputés FN, dont le préjudice a été estimé par le Parlement européen à 7 millions d'euros pour la période 2009-2017.

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus