• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Cherbourg : la boxeuse Estelle Mossely sacrée championne IBO des poids légers

Archive, Rio le 19 aout 2016 , Estelle Mossely remportait la médaille d'or / © Lin Yiguang Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP
Archive, Rio le 19 aout 2016 , Estelle Mossely remportait la médaille d'or / © Lin Yiguang Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP

Estelle Mossely, première boxeuse française championne olympique (à Rio en 2016), a conquis le titre IBO vacant des légers en battant aux points la Suédoise Lucy Wildheart. Le combat s'est déroulé en dix reprises, vendredi 14 juin, à Cherbourg.

Par L.A. / AFP

Une cinquième victoire en cinq combats pour Mossely

Couple en or de la boxe française à Rio, avec son mari Tony Yoka, Estelle Mossely, âgée de 26 ans et passée pro en 2018, a ainsi effectué un sans-faute avec cette 5e victoire en cinq combats.
  

"Ca fait plaisir, je me sens bien sur ce combat", explique Estelle Mossely au micro de nos confrères de l'Equipe à Cherbourg vendredi soir, "à la clé il y avait quelque chose, c'est une source de motivation supplémentaire et ça m'a permis d'être plus concentrée, d'éviter les erreurs techniques. Je sens que c'est un cran au-dessus par rapport à d'habitude donc ça fait plaisir. C'est qu'une étape, c'est la première ceinture cette ceinture IBO. Il y en a beaucoup d'autres après. Il y a des grandes ceintures, de belles ceintures à aller chercher donc on continue à travailler avec mon équipe. Voilà, c'est un bon point de départ".

Le titre olympique c'est le maximum qu'on peut avoir en boxe olympique, le titre mondial IBO, c'est pas encore le maximum qu'on peut avoir en boxe pro donc c'est une première étape. Ca a été très motivant pour moi de l'avoir, de me reconcentrer dans mes entraînements et peut-être de passer un petit cap que j'avais pas réussi à passer jusque-là donc c'est positif pour la suite

 


De son côté, Lucy Wildheart, également âgée de 26 ans, a enregistré sa première défaite après cinq succès d'affilée, dont deux avant la limite. L'IBO (International Boxing Organisation) est la moins importante des cinq fédérations reconnues sur le plan international. 
 

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus