La Normandie commande 2 millions de masques contre le coronavirus, 250 000 seulement sont livrés

La Normandie a reçu les 150 000 premiers masques qu'elle avait commandé. Ils vont être livrés au centres hospitaliers normands. / © Twitter/@Herve_Morin
La Normandie a reçu les 150 000 premiers masques qu'elle avait commandé. Ils vont être livrés au centres hospitaliers normands. / © Twitter/@Herve_Morin

La Région Normandie a commandé deux millions de masques chirurgicaux, auxquels s'ajoute une commande de 500 000 masques FFP2. Les livraisons ont lieu mois vite que prévue. Hervé Morin invoque des problèmes logistiques.

Par CM et FB

Les centres hospitaliers désignés par l'ARS comme prioritaires seront les premiers servis (Rouen, Cherbourg, Saint-Lô et Avranches-Granville) . Mais à terme, les professionnels de santé libéraux, les personnels des EHPAD et les services d’aides à domicile devraient également être approvisionnés en masques. C'était en tout cas l'annonce faite par la Région le 24 mars dernier : la Normandie, les départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne avaient décidé de s’associer avec la Région Ile-de-France afin de "procéder à une commande massive de masques chirurgicaux". Deux millions. 

Ces premiers masques sont arrivés récemment et doivent être acheminés ce vendredi 3 avril vers leurs premiers destinataires.
 
Mais il manque 850 000 masques par rapport au nombre annoncé voilà quelques jours. Le président de Région parle d'une première livraison. Son homologue d'Ile-de-France, Valérie Pécresse, a déclaré ce jeudi soir chez nos confrères de LCI, qu'une cargaison destinée à la Région qu'elle dirige avait été récupérée par les Américains, qui auraient surenchéri. Une accusation également portée par le président de la Région Grand-Est, frappée de plein fouet par l'épidémie de coronavirus.
 

Coronavirus : des masques commandés par la France rachetés "sur le tarmac" par des Américains

"Les Américains sortent le cash et payent trois ou quatre fois [plus cher] les commandes que nous avons faites", déplore le président de la région Grand Est. Face à l'épidémie de coronavirus, tous les coups sont permis.

Chez nos confrères de BFM, ce jeudi soir, Hervé Morin a expliqué qu'il était passé par une de ses connaissances, "un chef d'entreprise ayant pignon sur rue" et que, selon ce dernier, "les histoires d'offre sur le tarmac, après le passage en douane, ça n'existe pas". L'ambassade américaine, de son côté, a fermement démenti ce vendredi après-midi les accusations portées contre les Etats-Unis.
 

En revanche, le président de la Région Normandie évoque des problèmes de logistique pour expliquer cette première livraison en-deça des attentes : "il y a clairement une pénurie des avions de transport". Joint par téléphone ce vendredi après-midi, Hervé Morin ajoute :"L’Etat, via Santé publique France, a  réquisitionné une partie du stock de masques qui nous étaient destinés, ils se trouvaient déjà à bord du 747 qui a atterri à Roissy hier". 

Le reste de la commande est désormais annoncée pour le 15 avril. Selon Hervé Morin, "2 millions de masques FFP1 correspondent à 10 jours de consommation des hôpitaux normands".  Une autre commande a été passée par la Région. Elle concerne 500 000 masques de type FFP2, des masques qui doivent être produits en France, par une entreprise savoyarde. La livraison est attendue la semaine prochaine. « Normalement, notre mission en temps que Région n’est pas d’acheter des masque et il faudra qu’on nous explique à un moment ou à un autre comment on a pû en arriver là », estime le président de la Région Normandie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus