• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Normandy French Tech labellisée à New-York

© French Tech.com
© French Tech.com

La candidature de Caen, Le Havre et Rouen, regroupée sous la bannière commune « Normandy French Tech » a été retenue pour faire partie de 12 territoires Français. La Normandie figure ainsi parmi les 3 lauréats labellisés sur 14 candidatures nationales.

Par Marc Sadouni

Cette labellisation prouve l’excellence normande dans le domaine du numérique





Laurent Beauvais et Nicolas Mayer-Rossignol, présidents (PS) des deux régions normandes, ont manifesté leur satisfaction dès l'annonce de la labellisation, la nuit dernière.

Joël Bruneau, président de Caen-la-Mer et maire de Caen, Frédéric Sanchez, président de la Métropole Rouen-Normandie, et Edouard Philippe, maire du Havre, saluent une décision qui marque une reconnaissance des talents et des énergies dont la Normandie est riche. L'obtention du label French Tech est le résultat d'un travail d'équipe : c'est la complémentarité entre Le Havre, Caen et Rouen qui a gagné !

La secrétaire d'Etat au Numérique Axelle Lemaire a précisé que New-York était la première ville hors de France à recevoir le label "French Tech",
"Il y a une nouvelle plateforme French Tech à l'étranger, c'est New York", a dit Mme Lemaire, au premier jour de la French Touch Conference, deuxième édition d'une manifestation destinée à marier startup françaises et investisseurs à l'étranger.
 / © French Tech.com
/ © French Tech.com

Cette labellisation déclenche des financements de Bpifrance, des invitations sur des salons internationaux par Business France, et une visibilité French Tech.
Les lauréats rejoignent Aix-Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Nantes, Montpellier, Rennes et Toulouse, qui avaient été distingués en novembre.

"La French Tech c'est l'équipe de France du numérique et de l'innovation qui part à la conquête du monde", ajoute Axelle Lemaire, avant de préciser qu'elle escomptait en fin de compte distinguer des "French Tech hubs" sur les cinq continents.

L'entrepreneur Frédéric Montagnon, qui porte le projet French Tech à New York, a expliqué que ce label se traduisait déjà par un site internet, avec des startup, des investisseurs, et la liste des dispositifs pour les aider.
Il a aussi décrit l'écosystème "French Tech" déjà présent: "sur les 100 startups à New York qui ont été montées par des Français, les trois quarts ont été montées en France, et trouvent une extension ici pour lesquelles les fondateurs se sont déplacés", en laissant généralement en France leurs services de recherche-développement.

Ce label vient aussi renforcer les diverses structures et réseaux qui permettent aux entrepreneurs français d'entretenir leurs réseaux à New York, avec les "rencontres des acteurs français du numérique" réunis par le consulat, et le groupe des "French
Founders".

Cliquez pour accéder au site de la French Tech

Avec AFP 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus