• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

En 2017 dans l'Orne, la sécheresse a fissuré les maisons

Dans l'Orne, la sécheresse de 2017 a occasionné des fissures dans plusieurs habitations
Dans l'Orne, la sécheresse de 2017 a occasionné des fissures dans plusieurs habitations

Dans l'Orne, cinq communes viennent d'obtenir la reconnaissance de catastrophe naturelle pour un épisode de sécheresse en 2017. Des particuliers, dont les habitations ont été fissurées, vont pouvoir être indemnisés.

Par CM et DM

Si la sécheresse a fait la une de l'actualité ces dernières semaines, elle a déjà sévi l'an dernier dans la région. Dans l'Orne, des restrictions d'eau avaient été imposée dés le 1er juin, des mesures qui sont devenues de plus en plus draconiennes au fil des semaines. La Seine-Maritime et l'Eure n'avaient pas été épargnés: ces deux départements avaient été classés en "crise",  le niveau maximal d'alerte requérant les restrictions les plus strictes. L'état de catastrophe naturelle a été récemment reconnu dans 17 communes de l'Eure. C'est désormais au tour de l'Orne de bénéficier d'une telle mesure.

A Ecouves, au nord d'Alençon, Christian Ramage a vu sa maison se fissurer à de multiples endroits en l'espace de trois mois, avec des écartements dépassant parfois plus d'un centimètre et demi. C'est carrément toute une partie de l'habitation qui s'affaisse. En cause: le sol argileux, sur lequel est bâtie cette partie de sa demeure, qui a subi les effets de la sécheresse. Dans cette commune, trois autres habitants sont confrontés au même problème. La reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle va leur permettre de bénéficier d'une indemnisation. Ainsi, Pascal Ramage devrait pouvoir toucher entre 50 et 60 000 euros pour financer les travaux de rénovation de sa maison. Dans le département, cinq communes sont concernées par cette mesure.

 
En 2017 dans l'Orne, la sécheresse a fissuré les maisons
Reportage de Damien Migniau et Nicolas Corbard
Intervenants:
- Pascal Ramage, sinistré
- Alain Meyer, maire d'Ecouves

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus