Pour les 400 ans du Dauphin, l'Aigle met les petits plats dans les grands

Le plus vieil hôtel-restaurant de Normandie se trouve dans l'Orne. Les traces les plus anciennes du Dauphin remontent à 1618. La Ville de l'Aigle a décidé de célébrer les 400 ans (au moins) de l'établissement.

Ce samedi 14 juillet, l'Aigle ne célébrera pas uniquement la prise de la Bastille. 171 ans avant la Révolution française, un établissement, devenu depuis une institution dans la ville ornaise, vit le jour. C'est du moins en 1618, qu'on retrouve les traces les plus anciennes de l'hôtel-restaurant du Dauphin. "On me disait que le Dauphin existait depuis 1600", raconte l'actuel propriétaire, Régis Ligot, "J'ai donc fouillé un petit peu dans les documents que j'ai pu trouver. J'ai retrouvé un historien de Bellême qui m'a aidé dans cette recherche."

Et c'est dans les archives du Département de l'Orne que les deux hommes vont trouver la réponse à leur question: un acte notarié authentique, rédigé en vieux français, et signé le 14 juillet 1618. Il s'agit d'un bail d'une durée d'un an établi par le prieur de Saint-Sulpice-sur-Risle. Le nom actuel de l'établissement "le Dauphin" y est mentionné, un établissement qui, en 400 ans, a toujours été rattaché, d'une façon ou d'une autre, à l'hôtellerie. 

Modernisé et restauré par son actuel propriétaire (en concertation avec les Bâtiments de France), l'établissement emploie aujourd'hui 25 salariés avec un chiffre d'affaire de 2,2 millions d'euros. C'est l'un des poumons économiques de l'Aigle. La Ville a donc décidé de célébrer dignement ses 400 ans en décalant le traditionnel feu d'artifice du "13" juillet au 14 et en organisant le le bal devant l'établissement.


Reportage de Catherine Berra et Damien Migniau
 



Intervenants:
Régis Ligot, propriétaire du Dauphin
Philippe Van Hoorne, maire de L'Aigle

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité