• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Alençon : l'ancien maire Joaquim Pueyo s'engage dans la bataille des municipales pour 2020

Le collectif Ensemble Alençon 2020 comprend notamment Ahamada Dibo, le président de la communauté urbaine, et Joaquim Pueyo, député de l'Orne mais aussi ancien maire d'Alençon. / © DM
Le collectif Ensemble Alençon 2020 comprend notamment Ahamada Dibo, le président de la communauté urbaine, et Joaquim Pueyo, député de l'Orne mais aussi ancien maire d'Alençon. / © DM

Le collectif Ensemble Alençon 2020 s'est présenté à la presse ce lundi 20 mai. Officiellement, il s'agit d'engager une réflexion pour les prochaines élections municipales. Parmi les personnes engagées dans cette démarche, l'actuel président de la communauté urbaine et l'ancien maire.

Par CM

Alors que les élections européennes n'ont pas encore eu lieu, certains se projettent déjà sur le prochain scrutin. Mais officiellement, il ne s'agiot pour l'heure que d'une démarche de réflexion. Le collectif « Ensemble Alençon 2020 » avait annoncé sa création via un communiqué en mars dernier. Ce lundi 20 mai, il s'est officiellement présenté devant les médias. Il est animé par Fabienne Mauger, la fille de l'ancien maire socialiste Pierre Mauger. Parmi ses membres, il compte également d'autres personnes qui ont été impliquées ou sont impliquées dans la gestion du territoire. A commencer par Joaquim Pueyo, le précédent maire d'Alençon.
 
Alençon : l'ancien maire Joaquim Pueyo s'engage dans la bataille des municipales pour 2020
Reportage de Damien Migniau et Matthieu Bellinghen


"Les valeurs qui ont été déterminées par ce collectif correspondent tout à fait à mon état d'esprit, c'est la manière dont j'ai toujours travaillé depuis très longtemps", affirme le député de la première circonscription de l'Orne, et de citer :"les valeurs de justices sociale, l'environnement - je n'oublie pas qu'on a mis en place les Agenda 21 - la créativité, le travail qu'on doit faire sur l'économie, c'est pour ça que je n'ai pas hésité à y adhérer."

Le collectif "Ensemble Alençon 2020" compte également "des hommes et des femmes qui ont beaucoup travaillé pour la collectivité, je pense à Monsieur (Ahamada) Dibo, président de la communuaté urbaine." Et dont Joaquim Pueyo aurait bien voulu faire son successeur à la mairie. Car quand le député de l'Orne est réélu en 2017, il est contraint d'abandonner ses mandats exécutifs locaux pour se mettre en conformité avec les nouvelles règles de non cumul des mandats. Mais le passage de flambeau ne se déroule pas tout à fait comme il l'avait prévu. Le groupe socialiste installe un autre homme dans le fauteuil de maire, Emmanuel Darcissac, son ancien premier adjoint. A l'époque, Joaquim Pueyo ne cache pas son mécontentement.
 

Le député prépare-t-il donc son retour aux affaires ? Pour certains observateurs de la vie politique alençonnaise, la future tête de liste "Ensemble Alençon 2020" semble d'ores et déjà désignée. Au grand agacement de l'intéressé. "On peut travailler dans un collectif sans forcément avoir des visées personnelles. Je suis dans cet état d'esprit. Je fais mon travail de député, je défends au maximum la ville d'Alençon et la communauté urbaine. Je suis toujours présent sur le territoire parce qu'on ne peut pas comme ça quitter le territoire avec autant d'attachement que je peux avoir pour les Alençonnaises et les Alençonnais qui m'ont fait confiance depuis de très nombreuses années", se défend Joaquim Pueyo, "Donc moi, je suis au service du collectif et c'est le collectif qui décidera en toute démocratie celles ou ceux qui seront sur la liste et celle ou celui qui la mènera."

C'est à l'automne prochain que le collectif "Ensemble Alençon 2020" devrait déterminer la composition de la liste qui mènera la bataille des municipales l'an prochain. Auparavant, pour nourrir son projet qu'il souhaite "collaboratif", il va lancer une grande consultation citoyenne sur internet baptisée "Alençon, ma ville et moi".

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus