Alençon : un policier se serait suicidé dans la salle de repos du commissariat

© F3N
© F3N

Le procureur d'Alençon confirme la découverte du corps du policier en début d'après-midi. Selon nos confrères de Ouest-France, il se serait suicidé avec son arme de service au commissariat d’Alençon.

Par Nicolas Corbard

Le drame s'est déroulé en début d’après-midi dans la salle de repos du commissariat d’Alençon.

Le procureur de la république d'Alençon, qui s'est déplacé sur place, confirme que le corps sans vie d'un policier a été découvert au commissariat. 

Il se refuse pour l'heure à parler de suicide: "une enquête de la police judiciaire de Caen est en cours pour déterminer les circonstances de son décès", indique-t-il.

Selon nos confères de Ouest-France, le brigadier se serait suicidé avec son arme alors qu’il venait de prendre son service.

L’homme serait âgé de 42 ans et père de deux enfants. 

Depuis le début de l'année, 46 policiers et 16 gendarmes ont mis fin à leurs jours



Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus