• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Condé-sur-Sarthe: Tony Meilhon met le feu à sa cellule

Ce mercredi soir, Tony Meilhon, incarcéré au centre pénitentitaire de Condé-sur-Sarthe pour le meurtre de Laetitia
Perrais, a mis le feu à sa cellule. Une vingtaine de sapeur-pompiers ont été mobilisés.

Par CM

L'alerte a été donnée ce mercredi soir vers 19 h 40 au centre pénitentaire de Condé-sur-Sarthe, près d'Alençon. Tony Meilhon, 37 ans, condamné en octobre 2015 à la réclusion criminelle à perpétuité pour l'enlèvement, la séquestration et le meurtre de Laetitia Perrais, a mis le feu à un matelas dans sa cellule.

Compte tenu de la dangerosité de certains détenus incarcéré dans cet établissement, l'intervention des surveillants dans les cellules est soumise à des règles de sécurité très strictes (nécessité pour le personnel de s'équiper) et ne peut être immédiate.

Or, selon nos sources, le départ de feu a été très violent et la fumée s'est rapidement propagée dans la pièce. L'"incendiaire", très fortement intoxiqué, a dû être transféré à l'hôpital d'Alençon. Son co-détenu, plus légèrement incommodé, n'a pas eu besoin d'être hospitalisé. Une vingtaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés. 

Pour Emmanuel Guimaraes, délégué FO de la prison de Condé-sur-Sarthe. il s'agit moins d'une tentative de suicide, que de l'acte d'un "jusqu'au-boutiste" qui "voulait absolument du tabac" gratuitement, ce que l'administration lui refusait. "Il a fait ça par répression" vis à vis de l'administration, a dit le délégué syndical. La direction interrégionale des services pénitentiaires à Rennes a confirmé cette version via son service de presse.

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus