Inflation. La piscine et la salle de spectacle vont devoir fermer plusieurs mois : "Pour les enfants, c'est embêtant"

durée de la vidéo : 00h01mn51s
La piscine et la salle de spectacle de Mortagne-au-Perche, dans l'Orne, vont fermer plusieurs mois cet hiver. La conséquence directe d'une facture d'énergie qui explose ©Francetélévisions

La piscine et la salle de spectacle de Mortagne-au-Perche, dans l'Orne, vont fermer plusieurs mois cet hiver. La conséquence directe d'une facture d'énergie qui explose.

C'est une mesure drastique que vient de prendre la Communauté de Communes du Pays de Mortagne-au-Perche, dans l'Orne. La piscine et la salle de spectacle, le Carré du Perche, vont fermer cet hiver.

Une facture passée de 300 000 euros à un million en un an

Une conséquence de l'explosion de la facture d'énergie de la collectivité. Celle-ci est passée de 300 000 euros à un million en un an. 

Une situation intenable pour Jean-Claude Lenoir, le président de la communauté de communes. 

Nous faisons partie des collectivités qui ne bénéficient pas du bouclier tarifaire.

Jean-Claude Lenoir , président de la communaute de communes du Pays de Mortagne-au-Perche

Plusieurs mois de fermeture

Concrètement, la piscine municipale va fermer ses portes début décembre 2023 et n'accueillera plus de public jusqu'à la fin février 2024.

Parmi toutes les infrastructures, la piscine est l'équipement le plus énergivore. Elle représente 40% de la facture totale. La salle de spectacle, le Carré du Perche, baissera le rideau en décembre 2023 et janvier 2024. 

En attendant de pouvoir bénéficier, peut-être, du bouclier tarifaire, les autres bâtiments publics de la communauté de communes devront limiter leur température intérieure. Un audit sera prochainement réalisé sur le fonctionnement de la piscine. 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité