Argentan: le hip-hop, un message de paix au-delà des frontières et des religions

La 5e édition de la Battle Sixty-One a réuni ce week end 1400 spectateurs. Des danseurs de toute la planète sont venus s'affronter sur la piste et communier autour d'un message de paix.

Si le rap est parfois le théâtre de violentes rivalités, des rivalités qu'il se complaît à mettre en scène, le message qui fonde le hip-hop des origines est un message de paix. "Peace, unity, love and having fun", scandait Afrika Bambatta, l'un des pères fondateurs du mouvement. Ce message, le break-dance ne l'a pas oublié. C'est ce qu'ont tenu à rappeler ce dimanche à Argentan les participants de la Battle-sixty One, le grand rendez-vous hip-hop dans la région. Un message qui a une résonance particulière en ces temps troublés. "Je vois les drapeaux qui représentent le monde, cette muticulturalité qui se passe en France, qui représente les valeurs de la culture hip-hop, moi je suis juif, lui il est musulman, c'est ça aussi le hip-hop", a déclaré en introduction Youval Momoze, le maître de cérémonie.

Reportage de Rémi Mauger et Cyril Duponchel
Intervenants:
- Mounir, Compagnie Vagabonds
- Abd-L, Break'in school - Compagnie Vagabonds

durée de la vidéo: 02 min 03
Argentan: le hip-hop, un message de paix au-delà des frontières et des religions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture danse jeunesse société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter