Bold Eagle sous les feux des projecteurs avant son retour au Prix du Bourbonnais

Bold Eagle à l'entraînement
Bold Eagle à l'entraînement

Le vainqueur des deux derniers Prix d'Amérique a dû faire l'impasse sur le Prix de Bretagne pour cause de blessure. Rétabli, il prendra le départ ce dimanche à Vincennes pour la deuxième course préparatoire au Prix d'Amérique. Son entraîneur a reçu la presse chez lui quelques jours avant ce retour.

Par CM avec AFP

"Bold Eagle est guéri. Il va très bien et son abcès au pied est fini. Oui, il va courir le Prix du Bourbonnais", a déclaré ce jeudi à l'AFP Sébastien Guarato, l'entraîneur de l'icône du trot. "Il est bien au travail et il viendra pour gagner bien sûr !". 

Le 19 novembre dernier, le vainqueur des deux derniers Prix d'Amérique avait manqué "la rentrée des classes". Une demie-heure avant le coup d'envoi du Prix de Bretagne, son équipe avait annonçait qu'il ne pouvait pas participer en raison d'un abcès (cette annonce un peu tardive avait suscité la colère de certains parieurs). Quelques jours plus tôt déjà, son binôme, le driver Franck Nivard s'était vu interdire de monter par les médecins après une mauvaise chute à l'entraînement.



Ce dimanche, le duo, vainqueur l'an passé du Prix du Bourbonnais et désormais rétabli, sera sur la ligne de départ à Vincennes. Et il ne sera pas seul. Car Sébastien Guarato a décidé d'aligner d'autres "pensionnaires" de son écurie. "Pour se faire plaisir" mais aussi prendre des gains dans cette course dotée d'une allocation totale de 120.000 euros (dont 54.000 euros pour le vainqueur), il tentera sa chance également avec Valko Jenilat piloté par Eric Raffin qui s'est déjà qualifié pour l'Amérique en remportant le Prix de Bretagne. Un peu en retard de gains, Carat Williams tentera aussi de se qualifier en terminant sur le podium tout comme Booster Winner.

Sébastien Guarato avait d'ailleurs convié la presse, deux semaines avant le Prix du Bourbonnais, à visiter son repaire de champions, basé au Ménil-Bérard, dans l'Orne. L'occasion pour lui d'évoquer ses méhodes d'entraînement. Une de nos équipes étaient présentes.


Reportage de Catherine Berra et Cyril Duponchel
Intervenants:
- Christine Hamon, journaliste Le Parisien-Aujourd'hui en France
- Sébastien Guarato, entraîneur de Bold Eagle
- Rémy Fière, journaliste L'Equipe

Orne: Bold Eagle et Sébastien Guarato reçoivent à domicile







Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus