Le chef des pompiers d'Alençon mêlé à une affaire de SMS à caractère pornographique envoyés à des mineurs

Le chef de la caserne des pompiers d'Alençon est suspendu de ses fonctions, confirme le Conseil Départemental de l'Orne. L'homme âgé de 47 ans a été entendu pour des SMS et des photos échangés avec des mineurs. Trois plaintes sont déposées.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Thomas Brégardis/Maxppp
Le lieutnant dirigeait la caserne d'Alençon depuis deux ans. Et il devait, dans les semaines qui viennent, rejoindre la Mayenne. Mais il a été suspendu de ses fonctions ces derniers jours et jusqu'à nouvel ordre, le temps de l'enquête. Le Conseil Départemental de l'Orne confirme les faits.


Trois garçons âgés de 16 à 18 ans


Le chef des pompiers d'Alençon est âgé de 47 ans. Trois plaintes le visent dans une affaire de textos à caractère pornographique. Trois jeunes garçons, âgés de 16 à 18 ans, ont expliqué avoir échangé avec lui des messages (des SMS) contenant des mots et des photos. Ces adolescents n'habiteraient pas dans le département de l'Orne et n'ont pas rencontré le gradé dans le cadre de ses fonctions. Cependant, ces rencontres "hors contexte professionnel" seraient liées à une association de pompiers.
 

Suspendu le temps de l'enquête


Le chef de la caserne d'Alençn a été entendu au commissariat d'Alençon le 10 septembre dernier pour corruption de mineurs. Il a depuis dû s'expliquer devant sa hierarchie et n'est plus en contact avec les pompiers. Suspendu, il est chez lui jusqu'à nouvel ordre, le temps de l'enquête.

Il risque la révocation. Une lettre a été officiellement envoyée à 27 pompiers professionnels et 80 volontaires dans le département de l'Orne. Les pompiers sont sous le choc : "on n'aurait jamais cru qu'il soit capable de ça", réagit l'un d'entre eux qui préfère rester anonyme. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers