Coronavirus : un mort du COVID-19 dans une maison d'accueil pour personnes handicapées à Valframbert (Orne)

Vue de l'établissement Le Ponant à Valframbert / © Google street view
Vue de l'établissement Le Ponant à Valframbert / © Google street view

Hospitalisé depuis une dizaine de jours en réanimation, un résident de la maison d'accueil spécialisée du Ponant, à Valframbert, est décédé mardi du Covid-19. Il était âgé de 45 ans. Il avait été testé positif le 25 mars dernier et transféré deux jours plus tard vers l'hôpital d'Alençon.
 

Par E De Miniac / MMD

Dans un communiqué, envoyé ce mercredi 8 avril, l'association pour l'accueil des personnes handicapées Adapei de l'Orne exprime sa tristesse.

Depuis 4 semaines l'établissement de Valframbert est particulièrement touché par l'épidémie

Deux aides-soignantes ont été testées positives dès le 16 mars. Depuis, l'épidémie a pris de l'ampleur. 35 personnes ont été confirmés positifs au coronavirus, 20 patients et 15 salariés. Les tests se poursuivent. 60 autres personnes sont en attente de résultats.

La maison d'accueil spécialisée accueille une cinquantaine de résidents. Dès l’annonce de la présence du virus, l’aile concernée où séjourne une dizaine de résidents avait fait l’objet d’un confinement poussé et d’un nettoyage complet pour éviter toute propagation. Aujourd'hui, trois des cinq galeries ont été contaminées.

Un sas de décontamination a été mis en place pour toutes les personnes et marchandises

L'établissement bénéficie de 1 400 masques par semaine

Une partie du personnel de l'association a été redéployée pour assurer et renforcer la continuité de la prise en charge. Les effectifs sont passés à un salarié pour un résident car les troubles du comportement sont renforcés par le confinement imposé et souvent mal compris par les résidents. Une infirmière est présente en permanence, jour et nuit.

Fin mars, Thierry Matthieu, le président de l’Adapei, nous confiait que « dans les Maisons d’accueil spécialisées le risque est accru, il y a des polyhandicaps lourds, ce sont des populations fragiles ».

L'association salue le courage, la détermination, la combativité, et le professionnalisme des équipes déployées.

Les 7 autres structures d'hébergement de l'association dans l'orne semblent actuellement épargnées par l'épidémie.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus