• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Domfront : futur haut lieu du tourisme médiéval en Normandie ?

Les médiévales de Domfront en 2017 / © D. Commenchal
Les médiévales de Domfront en 2017 / © D. Commenchal

Ce week-end, c’est la 19e édition des Médiévales de Domfront avec ses traditionnels combats de chevaliers. La petite ville de l’Orne a pour vocation à devenir un lieu incontournable du tourisme médiéval en Normandie.

Par Nicolas Corbard

« Oyez, oyez, damoiselles et damoiseaux ! Venez admirer la bravoure de nos preux chevaliers » Pour la 19e année, Domfront dans l’Orne organise sa grande fête médiévale. De la chevalerie, de la fauconnerie, du théâtre, de l’artisanat, des campements de reconstitueurs, de la musique et des chants,  ou encore des spectacles de jongleurs de feu.

15 troupes au total et un évènement qui rassemble chaque année des milliers de visiteurs. Mais l’ambition est beaucoup plus pharaonique.
 
 

15 à 20 millions d'investissement


Il y a un an et demi Hervé Morin annonçait sa volonté de faire de Domfront la locomotive du tourisme médiéval dans la région avec les Andelys dans l'Eure.

Les élus locaux ont carte blanche. Le budget se situe entre 15 et 20 millions d'euros. Une aubaine pour cette ville en perte de vitesse : désindustrialisation et baisse du nombre d'habitants (-1500 en 10 ans) mais aussi une gageure.

Le but est d’attirer pas moins de 150 000 visiteurs !  Une annonce qui a d'abord donné le vertige à ces élus locaux.

 

© D. Commenchal
© D. Commenchal


Patrimoine et produits du terroir

Aujourd'hui bien entouré par la direction régionale du tourisme mais aussi la Drac, le projet prend doucement forme indique Bernard Davy, l’adjoint au maire en charge du projet touristique :

« Il y a trois pôles qui vont être aménagés. Le château : on va en faire un parc culturel et ludique. Ensuite, nous allons travailler sur la cité médiévale où il est question que nous fassions un parcours narratif. Ensuite, nous avons voulu valoriser les produits du terroir et nous allons créer une halte gastronomique »

La région a aussi gonflé le budget de la fête médiévale : + 25 000 euros de quoi donner du baume au cœur aux bénévoles à quelques jours de l'évènement.

Le reportage de Damien Migniau et Christophe Meunier: 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le skipper havrais Charlie Dalin se prépare pour la Transat Jacques Vabre

Les + Lus