Flers : Thermocoax va construire une immense usine à Caligny

La nouvelle usine Thermocoax va s'étendre sur 12 000 m² / © Thermocoax
La nouvelle usine Thermocoax va s'étendre sur 12 000 m² / © Thermocoax

L'entreprise spécialisée dans les mesures de chauffe pour l'aéronautique, l'aérospatial et le nucléaire va fermer ses deux usines historiques dans l'Orne. Les activités seront regroupées dans un bâtiment ultra-moderne sur la zone Normand'Innov. L'établissement fera travailler 200 personnes.

Par Pierre-Marie Puaud

Le président de Flers Agglo n'en est pas peu fier : "il n'y a aujourd'hui aucun autre projet industriel de cette dimension en Normandie". Thermocoax va faire sortir de terre une usine de 12 000 m² sur un terrain de 36 800 m². Les plans intègrent déjà une possible extension de 3500 m². Yves Goasdoué ajoute : "ils mettent plus de 10 millions d'euros sur la table. On sent qu'ils ont envie de se doter d'un bel outil qui tient la route."

L'entreprise est spécialisée dans la fabrication de câbles dotés d'une isolation spéciale et de capteurs de température. À l'origine, elle travaillait essentiellement pour le nucléaire. Aujourd'hui, la fourniture d'équipements pour l'industrie spatiale et l'aéronautique représente plus de la moitié de son activité.  Thermocoax réalise 49 millions d'euros de chiffre d'affaire dont 70 % à l'exportation.
 

Nucléaire, aéronautique, spatial


Au début de l'année, la société a été rachetée par le groupe britannique Spirax-Sarco. "Depuis ce rachat, on sent que la direction veut aller vite pour se doter de cette usine", observe Yves Goasdoué. pour faciliter l'opération, Flers-Agglo s'est engagée à racheter les deux sites historiques situés dans la vallée de la Vère et à Athis-Val-de-Rouvre. La nouvelle usine devrait être construite d'ici à la fin de l'année 2020.

"Ce projet permettra d’accroître le rayonnement national et international de ce pôle d’excellence", se félicite le président de région Hervé Morin. Le syndicat mixte Normand'innov qui regroupe la région Normandie, le département de l'Orne et Flers Agglo a investi 587 000 € afin d'acheter et viabiliser le terrain. La zone comprend aujourd'hui deux usines (dont celle du groupe Faurecia, la première à s'être implantée sur ce site), un centre de recherche, un centre d'essai, et une antenne de l'école d'ingénieur de l'ENSICAEN. Normand'innov prévoit une extension sur 40 nouveaux hectares en 2021.

Sur le même sujet

Les + Lus