Huitième au général, le Normand Guillaume Martin est le premier Français du Tour 2021

Le coureur ornais de 28 ans finit pour la première fois dans le Top 10 sur la Grande boucle. Le Normand n'a pas eu le temps ce dimanche de fêter cette performance. Un avion l'attendait pour le JO de Tokyo.
Guillaume Martin termine le tour de Frnace 2021 à la huitième place. Le Normand est le premier coureur français au classement général.
Guillaume Martin termine le tour de Frnace 2021 à la huitième place. Le Normand est le premier coureur français au classement général. © CHRISTOPHE PETIT-TESSON/EPA/Newscom

Il n'a pas le maillot à pois mais il n'en finit pas de grimper au classement. Pour sa première participation au Tour de France en 2017, Guillaume Martin avait terminé à la 23 e place. Il n'a eu de cesse depuis de progresser au général et quatre ans plus tard le voilà dans le Top 10 de la Grande boucle. En terminant huitième au général ce dimanche 18 juillet sur les Champs-Elysée, le coureur normand, originaire de l'Orne, est le premier Français de l'édtion 2021. Celui qu'on surnommait à ses débuts "le coureur philosophe" est définitivement reconnu pour ses performances sportives plutôt que pour son mémoire initulé "Le sport moderne: une mise en application de la philosophie nietzchéenne".  

"Guillaume a d'abord envie de gagner une étape mais il ne veut pas non plus se priver d'un bon classement général", déclarait à nos collègues de France 2 le directeur sportif de l'équipe Cofidis peu avant le coup d'envoi. Si le Normand a brillé sur certaines étapes (4e à Tignes), il n'en a remporté aucune. En revanche, le coureur ornais a fait des étincelles au général allant jusqu'à pointer à la deuxième place au soir de la 14e étape, à 4'04 de l'archi-dominateur Tadej Pogacar. 

Cyclisme offensif

Si au finish sur les Champs-Elysée Guillaume Martin ne monte pas sur le podium, le coureur de l'équipe Cofidis a tout de même de quoi se réjouir. "Aujourd'hui c'est vraiment la satisfaction qui domine. L'objectif initial, c'était la victoire d'étape mais je ne pense pas qu'on puisse être déçu avec une 8e place au général", a-t-il déclaré à l'AFP, " Certes, ça fait longtemps que Cofidis n'a pas gagné d'étape mais ça fait encore plus longtemps que l'équipe n'avait pas eu un coureur à cette place-là au général. C'est mon cinquième Tour de France et chaque année, je suis parvenu à améliorer ma place au général. J'ai pratiqué un cyclisme offensif, comme j'aime le faire, en étant présent dans les échappés."

Pour l'anecdote, on notera que Guillaume Martin est le premier Normand à terminer aussi haut dans le classement général depuis 1982. Son prédécesseur dans le top 10 était aussi originaire de l'Orne et portait le même nom de famille (sans toutefois avoir le moindre lien de parenté). Raymond Martin, un grimpeur, avait même décroché la troisième place de la Grande boucle deux ans plus tôt, en 1980 et endossé le célèbre maillot à pois. Nous l'avions rencontré l'an dernier.

Portrait Raymond Martin

En forme olympique ?

Ce dimanche, Guillaume Martin n'a pas eu le temps de célébrer sa performance sur le Tour. Comme un autre Normand Benoît Cosnefroy mais aussi Kenny Elissonde et David Gaudu, le coureur avait rendez-vous en bas des Champs-Elysée, moins d'une heure après l'arrivée, pour prendre la direction de l'aéroport. Les quatres Français ont embarqué pour Tokyo en fin de soirée. L'équipe de France doit prendre ses quartier ce lundi soir au Japon en face du Mont Fuji. 

Les tricolores auront peu de temps pour se refaire une santé et s'adapter au décalage horaire. Ils prendront le départ de la course de Tokyo le 24 juillet prochain, soit moins d'une semaine après leur arrivée au pays du soleil levant. Interviewé par nos confrères de l'Equipe, Guillaume Martin se dit pourtant "confiant d'avoir une bonne condition pour Tokyo", malgré trois semaines de courses sur les routes de France. "Sortir du Tour, c'est la meilleure préparation", affirme même le Normand.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport