Orne : une rave party dans une usine désaffectée qui produisait de l'amiante

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Caillieret
C'est dans cette ancienne usine de filature d'amiante que se serait déroulée une rave-party, à Sainte-Honorine-la-Chardonne.
C'est dans cette ancienne usine de filature d'amiante que se serait déroulée une rave-party, à Sainte-Honorine-la-Chardonne. © France 3 Normandie

Dans la nuit de samedi à dimanche, une rave party a rassemblé entre 200 et 300 personnes dans une ancienne usine à Sainte-Honorine-la-Chardonne, près de Condé-en-Normandie (Calvados). Cet après-midi, les gendarmes étaient encore sur place.

Entre 200 et 300 personnes ont participé à une fête illégale dans une usine désaffectée, située à Sainte-Honorine-la-Chardonne, commune d’environ 700 habitants dans l’Orne.

Dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 août, la gendarmerie de Domfront-en-Poiraie a été alertée par un riverain. Vers 6h30, les gendarmes sont alors intervenus pour couper la musique. Une enquête est désormais ouverte.

En milieu d’après-midi, sur la route qui borde le site, des forces de l’ordre étaient encore mobilisées pour contrôler les participants qui quittent la rave-party, notamment avec des tests de stupéfiants et d’alcoolémie.

Une ancienne usine, encore amiantée

Le lieu choisi pour cette rave-party était autrefois occupé par Ferlam Technologies, une usine de filature d’amiante. Si le site a été partiellement décontaminé, il reste encore aujourd’hui des traces de cette matière toxique. Mais laissé à l'abandon, le lieu est souvent occupé. 

« Un mouvement de foule peut entraîner un mouvement d’air et donc favoriser le déplacement des fibres d’amiante. Malheureusement, les participants en ont sûrement respiré », explique Jean-Claude Barbé, président d'Aldeva Flers-Condé (Association locale de défense des victimes de l’amiante).

Selon l’association, respirer de l’amiante peut avoir des conséquences sur la santé, plusieurs dizaines d’années après.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.