20 militaires et 80 pompiers mobilisés dans le nord-est du département de l'Orne pour faire face aux inondations

Les intempéries survenues dans la région ces dernières heures ont occasionné des inondations dans l'Orne et plus particulièrement dans le nord est du département. La commune de Sap-en-Auge est particulièrement touchée. La préfecture lance un appel à la prudence.

Sap-en-Auge ce mardi 22 juin 2021
Sap-en-Auge ce mardi 22 juin 2021 © Aymeric Danis

Ce mardi 22 juin, en tout début d'après-midi, la préfecture de l'Orne a annoncé que des inondations étaient en cours dans le nord du département, et plus particulièrement dans le secteur du Sap-en-Auge et de Vimoutiers. Concernant Vimoutiers, la situation n'est pas critique pour le moment. "A cette heure, ça tient encore", nous dit-on à la mairie, évoquant "des petites inondations, quelques bas de route, quelques caves, la rivière n'a pas encore débordé."

En revanche, la situation est bien plus compliquée dans la commune de Sap-en-Auge. "La décrue semble s'amorcer mais on ne peut toujours pas circuler dans le village", nous explique vers 14 heures ce mardi Gérard Rosé, le maire, "la cité est complètement bloquée, les voitures sur la place ne peuvent pas bouger."

© Aymeric Danis

Deux opérations de sauvetage ont été menées ce matin par les sapeurs-pompiers avec l'aide des employé communal. "Ils ont sauvé un monsieur d'une voiture et deux personnes qui allaient se noyer chez elles, il n'y avait plus que la tête qui touchait au plafond et ça s'arrêtait là, ils ne pouvaient plus respirer après." Le maire évoque également "des petites maisons qui s'effondrent". Dans le centre du village, l'eau serait monté à plus de 80 centimètres. 

© Aymeric Danis

110 écoliers à évacuer

Si les intempéries ont survenu ce lundi en début de soirée, l'inondation, elle, a débuté ce mardi en milieu de matinée. "A partir de 10 heures, la rivière a débordé et puis c'est arrivé de tous les côtés", raconte Gérard Rosé, "Au départ c'était de l'eau claire, maintenant c'est de la boue surtout qui arrive. Madame la préfète me disait tout à l'heure qu'il fallait faire attention aux éboulements de terrain."

© Aymeric Danis

Plusieurs habitations sont inondées. Certains habitants ont pu être hébergés dans la maison de retraite qui dispose de chambres libres. Compte tenu de l'impossibilité de circuler dans la commune, le maire travaille pour l'heure à l'évacuation des 110 enfants scolarisés dans l'école de Sap-en-Auge. "On ne va pas pouvoir laisser les parents accéder un par un", prévient Gérard Rosé. En fin d'après-midi la préfecture annonce que les parents doivent récupérer leurs enfants à l'aire du cheval Bai, rond-point de la Monnai à la Ferté-en-Ouche, où il sont acheminés en bus. En cas de problème, contacter le 02 46 44 27 27.

© Aymeric Danis

20 militaires et 80 pompiers mobilisés

La préfecture de l'Orne indique avoir mis en place un Centre Opérationnel Départemental (COD) pour coordonner l'action des différents services mobilisés sur cette crise. Une vingtaine de militaires et 80 sapeurs-pompiers sont déployés sur le terrain, tout comme quatre embracations. "Des opérations de reconnaissance et de mise en sécurité se sont déroulées tout au long de la journée. Des opérations de pompage ont commencé et se poursuivront pendant la décrue."

durée de la vidéo: 01 min 19
Inondations à Sap-en-Auge

Selon un premier bilan établi par les autorités, une centaine d'habitations ont été inondées, une habitation a été détruite et une autre évacuée en raison d'un risque d'effondrement. "34 personnes ont été mises en sécurité et deux personnes en hypothermie ont été prises en charge." Une soultion d'hébergement a été mise en place à la salle Armontel de Vimoutiersnpar la communauté de communes des Vallées d'Auge et du Merlerault avec l'association départementale de protection civile. 

Plusieurs routes coupées

Les inondations rendent difficile la circulation dans ce secteur. Plusieurs routes départementales sont ainsi partiellement coupées ce mardi après-midi et le resteront cette nuit : RD12, RD13A, RD230, RD707 et RD3. Des déviations ont été mises en place par les services du Conseil départemental.
 

Ce mardi matin, déjà, le Conseil départemental de l'Orne alertait les automobilistes : plusieurs routes du département étaient impactées par des coulées de boue.

A proximité, dans le département voisin du Calvados, le Service d'Incendie et de Secours signalait ce mardi matin que les sapeurs-pompiers avaient effectué une soixantaine d'interventions "pour épuisement de locaux et inondation, principalement sur les compagnies de Falaise, Lisieux et Touques".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo