Insolite - La directrice de la manufacture Bohin censurée sur le Net affiche ses seins

Bohin France met son magnifique bracelet pelote au service de la bonne cause : soutenir Octobre Rose et la lutte contre le cancer du sein. Sa directrice, ayant dû ruser pour afficher son engagement sur les réseaux sociaux, y voit un beau symbole.

La réponse de la directrice de Bohin France : des seins made in couture
La réponse de la directrice de Bohin France : des seins made in couture © AudreyRegnier
"Pas question que des réseaux me dictent leur loi ! On a le droit de parler de nos seins, il n 'y a rien d'obscène et en plus c'est pour la cause, celle d'Octobre rose et du cancer du sein", Audrey Regnier, la très branchée directrice générale de Bohin France est piquée au vif.

Dimanche dernier, Audrey Regnier est chez elle et se branche sur ses applications personnelles. Elle affiche alors sur sa page Linkedin un dessin qui la touche: celui de l'illustratrice Adolie et sa panoplie de seins qui ont vécu.
Voici ci-dessous, la publication mais sur autre application : Instagram.
 
Voir cette publication sur Instagram

Berniques, œufs sur le plat, poires, gants de toilettes, miches, pirates, Gougouttes, nichons, boobs... Chacune avec ses particularités, ce dessin en soutien au femmes qui se battent contre le cancer du sein, on est avec vous , et encore plus pendant cet #octobrerose ! Ne lâchez rien , vous êtes des guerrières 🔥🔥🔥🔥 Pour avancer : parlons-en , palpons nous et aidons la recherche @liguecontrelecancer @lembellvie Partagez ce dessin autant que vous voulez, je vais le mettre en haute définition sur mon compte Facebook et en fond d’écran dans ma story insta . Je vous offre une version imprimable pour afficher dans vos commerces, cabinets médicaux, cliniques , hôpitaux ... contactez moi en MP ❤️ #pinktober #cancerdusein #cancer #love #women #femmes #amour

Une publication partagée par Adolie Day (@adolieday) le


Après quelques réactions d'amis, Audrey Regnier veut retrouver sa publication qui a tout simplement disparu sur Linkedin. "Au début je me suis dit que ça venait de moi mais mon mari m'a rappelé l'existence de ces robots censeurs."

Ces dernières années de nombreuses "affaires de censure" sur les réseaux sociaux ont fait le Une des journaux : des seins sur Facebook, des photos de règles sur Instagram, etc. Les féministes et les minorités visibles en sont souvent la cible. 

Très vite Audrey Regnier, de son côté, voit rouge et veut tout de suite réagir."J'avais une grosse colère en moi d'avoir été ainsi pénalisée alors que le dessin partagé est juste."

Elle repense alors à une photo prise l'an dernier et jamais utilisée : celle de bracelets-pelotes, piqués d'une aiguille (Bohin également), magnifique et pil-poil bien plantée.

Les réactions de ses amis devant cette photo lui font comprendre que c'est une vraie réussite. C'est beau, c'est subtil. 
 
"Très vite je contacte ma directrice marketing et décide d'engager Bohin dans cette campagne de lutte contre le cancer du sein, alors qu'au début c'était une publication personnelle. Mais on a vite senti qu'il se passait un truc"  

Nos clientes sont d'abord des femmes, ici j'emploie 70% de femmes et c'est une cause qui touche tout le monde. On a tous une amie ou quelqu'un de notre famille qui est ou a été malade. Les hommes ont des soeurs, une mère... Bref, c'est concernant. Bohin désormais fera chaque année quelque chose pour Octobre Rose. Les blogueuses spécialisées couture que l'on a contacté nous suivent. Je suis ravie de cette énergie

Audrey Regnier, Directrice de Bohin France dans l'Orne



 Au cours de leur vie, 10% des femmes contracteront un cancer du sein, dont plus de 75% après 50 ans. C'est une réalité qu'aucune femme ne doit ignorer aujourd'hui. "La palpation c'est très important. Alors avec cette photo de bracelet pelote, j'ai décidé d'oser" et de lancer le hashtag jeu de mots :  #onsepelote

 
un succès sur Instagram
un succès sur Instagram © Instagram
© Instagram
© Instagram


Une autre opération de soutien est lancée dans le cadre d'Octobre Rose : la mise aux enchères d'un magnifique bracelet pelote, vintage et moderne. pour le moment la mise à prix est de 75 euros. Enchères relevées le 20 octobre prochain, il a le temps de prendre de la valeur. 
Un modèle exclusif 100% normand et Orne, tout sera reversé à la lutte contre le cancer du sein à l'Institut Curie.
Reste à parier qu'avoir son petit bracelet pelote sera bientôt très tendance. Bohin France, sucess story de l'Orne, est vraiment une entreprise engagée dans le renouveau et ... définitivement tendance. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
octobre rose société femmes cancer santé réseaux sociaux