• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Orne : baby-boom au parc animalier d'Ecouves

Le bébé alpaga né le 7 avril, au côté de sa mère et de sa grande soeur "Chaussette". / © France 3 Normandie
Le bébé alpaga né le 7 avril, au côté de sa mère et de sa grande soeur "Chaussette". / © France 3 Normandie

Le carnet rose se remplit au parc animalier d'Ecouves qui enregistre, depuis le début de l'année, une cinquantaine de naissances. Une bonne nouvelle pour ce parc qui accueille plus de 33 000 visiteurs par an. 

Par Aurélie Misery

Le parc animalier d'Ecouves a de quoi se réjouir. Ces dernières semaines, plusieurs naissances sont venues agrandir la famille du parc. Un alpaga femelle, deux chamelons mâles, six cochons laineux ainsi que de nombreux oiseaux. "Là, on est vraiment au point culminant, avril-mai on avait jamais enregistré autant de naissances et des naissances qui se passent relativement bien", raconte Vincent Chauvin, directeur du parc animalier d'Ecouves.
 
Orne : baby-boom au parc animalier d'Ecouves
Reportage de Nicolas Dalaudier et Damien Migniau

Le parc animalier d'Ecouves a ainsi accueilli sa septième naissance d'alpaga depuis sa création en 2006.  Pour la petite histoire, sa grande soeur, "Chaussette", montrerait quelques signes de jalousie... 
 
© NC
© NC
Mais la curiosité ce sont surtout les petits chamelons récemment arrivés, la 10e et la 11e naissance pour le parc qui compte le plus grand groupe de chameaux de France.
 
© NC
© NC
Si ces naissances constituent, selon l'expression, d'heureux événements, ils représentent également un surcroît de travail (et de stress) pour le personnel soignant. Parmi les nouveaux pensionnaires du parc animalier d'Ecouves, certains demandent des attentions particulière comme le minuscule perruchon qu'il faut nourrir à la seringue avec la plus grande délicatesse. "Je suis revenue à minuit, je suis revenue à quatre heures du matin, toute la semaine dernière je suis revenue chaque nuit comme j'habite à côté. après, faut tenir la journée du lendemain", confie Audrey Rouzies.
 
Le perruchon doit être nourri à la seringue toutes les trois heures ! / © France 3 Normandie
Le perruchon doit être nourri à la seringue toutes les trois heures ! / © France 3 Normandie

Le parc animalier d'Ecouves accueille 33 000 visiteurs par an, ce qui en fait le deuxième site dans l'Orne après le haras du Pin.  Il présente plus de 400 animaux issus d'une quarantaine d'espèces. 
 
"Roberta" a mis bas six cochons laineux au parc animalier d'Ecouves / © France 3 Normandie
"Roberta" a mis bas six cochons laineux au parc animalier d'Ecouves / © France 3 Normandie


 

Sur le même sujet

30créateurs du XXéme siècle

Les + Lus