Orne : mort suspecte d'un quinquagénaire dans un champ à Tinchebray-Bocage

Un quinquagénaire a trouvé la mort dans un champ de Tinchebray-Bocage, dans l'Orne, lundi en début de soirée. Un homme de 67 ans, connu de la victime, était présent sur place au moment des faits. Une enquête est en cours.

© Arnaud Journois / Maxppp

Un homme de 57 ans est mort lundi soir dans un champ de Tinchebray-Bocage.  Les premières investigations conduites dans la nuit permettent d’affirmer qu’un homme de 67 ans, connu de la victime, était présent sur place au moment des faits. L'enquête a été confiée à la brigade de recherches de Domfront par le parquet d'Argentan.

Lundi 12 avril 2021 vers 20 heures 30, les sapeurs-pompiers contactent la gendarmerie suite à leur intervention dans un champ au lieu-dit "Le Moulin de Larchamp" sur la commune nouvelle de Tinchebray-Bocage. L'homme qu'ils sont venus secourir était blessé et inconscient.


google map html code

A leur arrivée  sur les lieux, les gendarmes découvrent l'homme entouré des pompiers qui tentent, en vain, de le réanimer. Malgré leurs efforts, le quinquagénaire est mort sur place. 

Une enquête est en cours pour établir la responsabilité éventuelle d'un homme, présent sur les lieux du drame


Dans un communiqué, la Gendarmerie indique que "les premières investigations conduites dans la nuit permettent d’affirmer qu’un homme de 67 ans, connu de la victime, était présent sur place au moment des faits. L'enquête confiée à la brigade de recherches de Domfront par le parquet d'Argentan vise à établir les circonstances du décès et la responsabilité éventuelle de cet homme dans ce décès".

Selon nos confrères de Ouest France, la victime aurait été "écrasée par un tracteur conduit par un voisin, qui aurait été placé en garde à vue". Le quotidien évoque qu'un "conflit de voisinage pourrait être à l’origine du drame".

La Gendarmerie n'apporte aucune précision sur les circonstances du drame mais précise que "les techniciens en identification criminelle du groupement de gendarmerie départementale de l’Orne ont d'ores et déjà procédé à de multiples constatations et investigations techniques. Une autopsie de la victime aura lieu à l'Institut médico-légal de Caen, mercredi 14 avril."
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers