Cet article date de plus de 4 ans

Saut d'obstacles : le monde du cheval secoué par deux accidents

La chute d’une cavalière à Beaumont-Hague et le décès en pleine épreuve d’un cavalier à Notre-Dame d’Estrée rappellent que travailler avec des chevaux reste potentiellement dangereux. Le consultant André-Jacques Legoupil revient sur ces deux événements graves.
Il s'appelait Vincent Rogine, il avait 63 ans. Il était cavalier amateur émérite et kinésithérapeute de profession, selon horse-actu.fr. Vendredi dernier, à l'occasion d'une épreuve de saut d'obstacles, il a fait une chute mortelle avec son cheval.

Quelques jours plus tôt, mardi 25 juillet, une autre cavalière a fait une chute grave lors d'une autre compétition hippique à Gréville-Hague. Elle est depuis plongée dans le coma. 

Ces deux récents accidents graves marquent profondément le milieu du cheval.

Nos confrères de horse-actu.fr rappellent que si "casque et airbag sont obligatoires (...), vivre aux côtés des chevaux ne doit jamais nous faire oublier qu’il reste un animal aux réactions imprévisibles".

Interrogé par téléphone, André-Jacques Legoupil, consultant dans le milieu du cheval, estime que l'on a affaire à "une mauvaise loi des séries".

Entretien avec André-Jacques Legoupil, consultant dans le milieu du cheval

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région normandie équitation perche sport accident faits divers cheval animaux sorties et loisirs