Pacy sur Eure : deux ministres en visite au collège Pompidou pour une rentrée des élèves sous surveillance

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale et Sébastien Lecornu, ministre délégué auprès des collectivités territoriales se sont rendus ce lundi 18 mai au collège de Pacy sur Eure pour vérifier que tout était prêt pour recevoir les élèves dans de bonnes conditions sanitaires.

© pool bfm

Les ministres se suivent en Normandie ces jours ci !
Samedi 16 mai, c'est Christophe Castaner ministre de l'intérieur, qui était à Yvetot et Veules les Roses pour la réouverture des marchés et l'accés retrouvé au bord de mer.

Ce lundi 18 mai, ce sont Jean-Michel Blanquer ministre de l'Education nationale et Sébastien Lecornu ministre auprès  de  la  ministre de  la  Cohésion  des  territoires et des Relations avec les collectivités  territoriales, qui  ont fait le déplacemnt jusqu'à Pacy sur Eure.
Les deux hommes sont venus assister à la rentrée des élèves de 6e et 5e au collège Georges Pompidou, et voir par eux même la mise en place des précautions sanitaires.

185 000 collégiens français scolarisés dans des départements situés en zone verte ont fait leur rentrée scolaire ce lundi, après deux mois de confinement.

Port du masque obligatoire pour tous, sens de circulation à respecter, gestes barrières, distance entre les élèves dans la salle de classe, organisation du restaurant scolaire...la reprise de l'activité pédagogique n'est possible que si toutes les précautions sont suffisantes, ce qui nécessite un protocole très stricte.

Rassurer les parents encore méfiants


Seuls 30% des collégiens ont souhaité faire leur rentrée ce lundi18 mai au collège de Pacy sur Eure.
Les parents ont besoin d'être rassuré sur les conditions d'accueil de leurs enfants.
Jean-Michel Blanquer a tenu à rappeler que l'éducation contribuait à la santé de tous.

Les meilleurs ambassadeurs de l'école, ce sont les élèves eux mêmes. Vous avez vu ce matin comme les élèves étaient heureux d'être là... Il vont en parler à leurs amis, certaines familles vont voir que le protocole sanitaire est très strictement respecté.
Il est bien meilleur pour la santé des enfants, santé mentale et physique, et pour leur éducation, de retrouver le collège. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale
 

Faire revenir les décrocheurs


Les professeurs du collège Georges pompidou ont également rappelé au ministre de l'Education nationale, leurs craintes de ne pas parvenir à aider les décrocheurs. 
Beaucoup d'élèves en difficultés ont perdu le fil de leur scolarité pendant le confinement.

"C'est évidemment le principal sujet. Comment ramener les enfants qui en ont le plus besoin, ceux souvent des catégories sociales les plus défavorisées, ou ceux qui ont un rapport difficile à l'école. C'est tout notre travail...nous devons téléphoner aux familles, il faut les convaincre et leur dire à quel point l'école est fondamentale...
Les dégâts seraient terribles si nous avions une génération d'élèves privés d'école pendant plusieurs mois."
Jean-Michel Blanquer
 

Les élèves scolarisés en zone rouge devront attendre la fin du mois de mai pour connaitre la date de reprise des cours.

Depuis le retour des enfants sur les bancs de l'école, 70 cas de Covid-19 ont été détectés dans les 40 000 écoles réouvertes.
Des cas minoritaires et souvent déclarés en dehors de l'école d'après le ministre de l'Education nationale.
Une 50 aine d'écoles ont fermé en raison de ces suspicions .
Enfin, les élèves continuant l'école à la maison sont encore majoritaires.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société éducation politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter