Cet article date de plus de 6 ans

Le Havre : les auteurs de vols par effraction retrouvés grâce à l’ADN de l’un d’eux

En octobre 2013, des vols par effraction étaient commis en série, dans la région havraise. Après une longue et minutieuse enquête de la police, 4 jeunes viennent d’être interpellés. 
© France 3 Haute-Normandie

2013 : des vols par effraction à Petitville et au Havre

A l’automne 2013, la municipalité de Petitville, un petit village situé dans une boucle de la Seine, au sud de Tancarville, déplore le vol d’un véhicule. Celui-ci sera retrouvé plus tard au Havre. Les individus se sont emparés également d’un VTT et d'un sac à roulettes.
Sur les lieux du vol, les policiers prélèvent un mégot de cigarette ainsi que des empreintes.  

A cette même période, une jeune femme, aujourd’hui âgée de 21 ans, surprend 4 individus (2 jeunes femmes et 2 jeunes hommes) à son domicile havrais qui tentent de la voler. Les 2 hommes ont réussi à prendre la fuite mais les 2 femmes, qui s’avèrent être ses anciennes amies, restent sur place. Agées à l’époque de 18 et 14 ans, elles sont en possession d’un VTT et d’un sac à roulettes qui n’appartiennent pas à la victime. 

Cette dernière dépose plainte à la police. Une fois interpellées, les 2 jeunes femmes sont interrogées par la brigade anti-cambriolage du Havre. Elles affirment qu’elles venaient de rencontrer les 2 hommes en fuite et qu’elles ne les connaissaient pas particulièrement.

Les enquêteurs font le lien entre les deux affaires​

En recoupant les 2 affaires et en poursuivant leur enquête, les policiers finissent par identifier les individus grâce aux empreintes et à l’ADN trouvé sur la cigarette. Ils ont été interpellés les 3 et 22 juin dernier.
Le premier habite Petitville. Il est âgé aujourd’hui de 20 ans.
Le second, âgé de 22 ans, est sans domicile fixe. Il a dû répondre aux questions de la police alors qu’il se trouvait à la maison d’arrêt de Saint Aubin Routot pour d’autres faits. Ils ont tous les 2 reconnu les faits.

Les 4 individus seront présentés à la justice en juillet prochain pour l'un d'eux et en avril 2016 pour les 3 autres. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers baie de seine sorties et loisirs