Le Havre : les salariés des terminaux pétroliers de la CIM votent l'arrêt du travail

L'assemblée générale a eu lieu en fin d'après-midi.  100% du trafic de pétrole brut du port du Havre transite par la compagnie industrielle maritime. La situation"se corse"



La CIM entre dans la grève. 95% des salariés d'exploitation ont voté pour l'arrêt des installations jusqu'à vendredi. Demain mardi, les salariés de la raffinerie Exxon Mobil de Port-Jérôme voteront pour ou contre la grève.



Les pétroliers déchargent et chargent le pétrole brut ou les produits raffinés aux terminaux de la compagnie industrielle maritime. Des oléoducs acheminent le pétrole vers les deux raffineries de la Baie de Seine. 

La grève de la CIM touchera aussi la région parisienne reliée au Havre par des pipelines. Les aéroports de Paris dépendent aussi du terminal havrais.