Innovation au Havre : bientôt un détecteur individuel pour traquer les pesticides sur les aliments ?

C'est une idée qui séduit déjà le Ministère de l'Environnement. Un étudiant havrais souhaite réaliser un appareil portatif, qui connecté à un téléphone portable, avertira les consommateurs sur le degré de pollution des fruits et légumes du commerce.

© France 3 Baie de Seine
VIDEO : le reportage de Stéphane Gérain et Karima Saïdi (montage : Alexis Guedes) avec l'interview de : 
durée de la vidéo: 01 min 46
Projet de détecteur de pesticides

Etudiant en 5ème à l'ENSM (Ecole Nationale Supérieure Maritime) au Havre, Simon Bernard a pour projet de créer un détecteur portatif et individuel pour détecter la présence de pesticides sur les fruits et légumes, présents sur les étals des commerçants.
Dans un 1er temps, "Scan eat" indiquera simplement si ce degré est élevé ou non, puis dans un second temps, il donnera le niveau exact de pollution des aliments.   

Une idée qui plait au Ministère de l'Environnement

Le ministère de l'environnement est séduit par cette idée. A tel point qu'il vient d'accorder un CDD de 12 mois à Simon Bernard afin de lui permettre de développer son projet, dans une start-up parisienne. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
technologies consommation sorties et loisirs baie de seine pollution environnement société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter