Des milliers de salariés de Seine-Maritime concernés par l'exposition à l'amiante

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

Au Havre, l'association ADEVA 76 milite pour le recensement et la reconnaissance des cas de maladies professionnelles

Pour une reconnaissance des victimes

Au Havre, les responsables de l'association des victimes de l'amiante de Seine-Maritime poursuivent leur action. Un combat pour faire reconnaître comme maladie professionnelle tous les cas d'exposition de salariés (mais aussi et surtout d'anciens salariés) qui, après avoir été exposé à l'amiante, ont eu des problèmes de santé…

Des secteurs entiers sont concernés comme les métiers de la pétrochimie, du bâtiment ou du portuaire. Mais aussi ceux (moins "identifiés) du domaine de l'automobile et des garages. Ce sont précisément sur ces métiers pas encore reconnus que porte l'action de l'ADEVA 76.
En France, l''interdiction de l'amiante remonte à 1997.

VIDEO : le reportage France 3 Le Havre-Baie de Seine d'Emmanuelle Darcel et Hervé Guiraudou (montage : Alexis Delahaye) diffusé le mardi 4 avril 2007 dans le JT 19/20
durée de la vidéo: 01 min 48
Le Havre : les revendications des malades de l'amiante