Numérique : Le Havre rattrape son retard

© MaxPPP
© MaxPPP

La ville du Havre s’équipe peu à peu de lieux où l’on peut phosphorer et partager les innovations de demain. 

Par DM avec l'Agence Normande d'Information

Un atelier de fabrication numérique, le LH3D FabLab vient d’être inauguré dans les locaux de la CCI Seine-Estuaire, quartier des Docks, juste au-dessus du Container, la cantine numérique.
Ce nouvel espace dédié à l’innovation est équipé d’une vingtaine d’imprimantes 3D, d’ordinateurs et d’outils divers. Ouvert à tous, il invite à "venir créer, expérimenter et partager", explique Boris Lembicz, membre fondateur.

Un projet lycéen au départ

A l’origine, un club de passionnés s’était monté au sein du lycée Jules-Siegfried au Havre, autour de l’impression 3D. Il s’est ensuite transformé en association, qui "accueille aujourd’hui une cinquantaine d’adhérents", selon Boris Lembicz, son jeune président.
La salle de classe devenue exigüe, le déménagement proposé par la CCI Seine-Estuaire dans un nouvel espace de 100 m2, juste au-dessus du Container a été le bienvenu. L’investissement à hauteur de 90 000 euros a été financé par la CCI, avec le soutien de la Communauté de l’agglomération havraise (CODAH), de CCI & Caux Formations et l’apport en matériel de partenaires privés (Leroy-Merlin, AvenAo). 

Une offre complémentaire

Le Havre a désormais son espace de fabrication numérique. Il s’ajoute à celui de l’université du Havre, dédié aux enseignants et étudiants et complète ainsi l’offre de la CCI qui accueille sur 300 m2, depuis fin 2015, Le Container, lieu d'échanges autour du web et de l'innovation numérique.

Multiplication des FabLabs en Normandie 

Les FabLabs (Fabrication Laboratories) s’appuient sur une philosophie : "Do it yourself, do it with others", soit "faites-le vous-même, faites-le avec les autres".
Et pour y venir phosphorer, concevoir et fabriquer une pièce d’échec ou de machine à laver, une poignée de fenêtre, un prototype de lunettes, le vaisseau spatial de Star Wars ou une œuvre d’art, il suffit d’adhérer à l’association LH3D FabLab. La cotisation est fort symbolique : 20 euros à l’année, 5 euros pour les étudiants. S’ajoutent éventuellement des coûts d’impression, variables selon la taille, la complexité des pièces créées et le temps.

Une cité du numérique au Havre

Cette nouvelle étape devrait mener, à terme, à l’ouverture d’une Cité numérique sur le campus universitaire, quartier des Docks. Cette cité accueillerait un incubateur, une pépinière et un hôtel d’entreprises.
Une dizaine de FabLabs constituent désormais le réseau régional baptisé FabNormandie : Le Dôme à Caen, le FabLabo à Rouen, la Fabrique Lexovienne à Lisieux, le FabLab 276 à Val-de-Reuil ou encore Au Boulon à Bayeux... Et ce dans une région dont les trois pôles, Métropole Rouen Normandie, Caen la mer et la CODAH ont décroché en 2015 le label French Tech

Sur le même sujet

Les + Lus