Le trafic conteneurs et la logistique : priorités du port du Havre pour les 4 prochaines années

Publié le Mis à jour le
Écrit par Didier Meunier
© France 3 Baie de Seine

Le Conseil de Surveillance du port du Havre a adopté, le 26 juin 2015, un projet stratégique pour 2014 à 2019. 

Face à la très forte concurrence des autres ports européens, le conseil de surveillance d’HAROPA- Port du Havre  a souhaité donner une visibilité sur sa stratégie, pour les 4 prochaines années, à ses salariés ainsi qu’à ses partenaires (tutelles, collectivités, acteurs économiques, associations...). 

Les priorités

Sans surprise, le trafic conteneurs et la logistique sont les priorités à développer jusqu’en 2019.
C’est l’activité qui génére le plus d’emplois, de valeurs ajoutées mais c’est celle aussi qui est la plus concurrentielle.
Le terminal multimodal du port,  mis en service la semaine dernière, est en phase de rodage actuellement. Il sera un point important pour atteindre les objectifs (3.5 millions de boites traitées par an) en ouvrant des nouvelles liaisons européennes. 

Les axes de transport​

S’il ne s’oppose pas au projet du canal Seine-Nord, le conseil de surveillance du port se prononce plutôt en faveur d’un développement de l’axe Seine. Un axe essentiel pour le Havre et la France, selon les membres.

Eolien Off-shore​

Le port du Havre a provisionné 50 millions d’euros pour accueillir l’usine Areva qui construira les éoliennes Off-shore.

VIDEO : le reportage de Danilo Comodi et Isabelle Ganne avec les interviews de :
  • Hervé Martel, directeur du Port du Havre 
  • Emmanuelle Perron, présidente du Conseil du Surveillance GPMH

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.