Une trop forte odeur s’échappe du domicile du "cannabiculteur" près du Havre

Se fiant à leur odorat, les policiers de la BAC ont découvert une plantation et un atelier de transformation du cannabis, dans un pavillon à Harfleur, près du Havre.

Lundi 30 novembre, les policiers de la Brigade Anti Criminalité du Havre patrouillent à pied à Harfleur et arrivent dans le secteur de la rue du Midi. Une forte odeur de cannabis exhale et attire leur attention. 

Se fiant à leur odorat, les fonctionnaires remontent jusqu'à l'origine de l'émission du parfum et parviennent à un pavillon.
Le propriétaire reconnaît les faits sans aucune difficulté avant d'être placé en garde à vue. 

La perquisition à laquelle procède la brigade de sûreté urbaine du Havre révèlera plus tard la présence de 36 plants de cannabis, 15 grammes de résine de cannabis, 3 balances électroniques, une dizaine de sachets de conditionnement et  3 000 euros en liquide. 

L'homme sans profession est âgé de 45 ans. Déjà connu des services de police, il déclare être consommateur de stupéfiants depuis 25 ans et que la drogue retrouvée est pour sa consommation personnelle. L'argent retrouvé proviendrait de la vente de voitures qu'il restaure. 

Il sera présenté à la justice en juin 2016.