Pêche à la coquille Saint-Jacques : la saison 2021 promet d'être belle en Normandie

Le top départ a été donné lundi 3 octobre à minuit. La saison de pêche à la coquille est ouverte. Plus de 60.000 tonnes de ce produit phare de la Normandie reposent au fond de la Manche.

La campagne de pêche de la coquille Saint-Jacques s'est ouverte le 3 octobre dernier. Les pêcheurs normands ont jusqu'au mois de mai prochain pour ramasser les milliers de tonnes de coquilles installées au fond de la Manche. "Cette saison sera abondante, explique Dimitri Rogoff, président du comité régional des pêches en Normandie, il y a davantage de coquilles au large et dans la baie de Seine que l'année dernière avec un bémol dans le gisement de Seine-Maritime qui lui est moins abondant que d'habitude."

2021 encore meilleure que 2020

En 2020, l’Ifremer (institut français de recherches pour l’exploitation de la mer) avait estimé à 64.000 tonnes le nombre de coquillages au fond de la mer. Cette année, le chiffre devrait donc être encore plus élevé. "Ne serait-ce qu'en baie de Seine, il y a plus de 60.000 tonnes de biomasse exploitable, souligne Dimitri Rogoff, depuis 5 ans, il faut dire que nous n'avons que de très bonnes années pour la coquille." 

Pour le moment, les pêcheurs sont autorisés à ramasser la coquille au large des côtes. "Nous allons travailler au-delà des 20 milles pendant les quinze prochains jours pour ne pas apporter trop de coquilles sur le marché rapidement, détaille le président du comité régional des pêches, puis nous irons pêcher dans le 'proche-large' où il y a environ 11.000 tonnes de coquillages." A partir du mois de novembre, les quelques 170 bateaux qui ramassent exclusivement la coquille pourront pêcher en baie de Seine et tout au long de la bande côtière de la Seine-Maritime.

La Normandie, plus grande pourvoyeuse de coquilles

Dans les 14 ports normands qui accueillent les navires, le volume disponible est scruté de près. A Dieppe, où la coquille représente 90% de la pêche, près de 4000 tonnes avaient été récoltées en 2020. C'est le port de pêche à la coquille le plus important dans la région Normandie. Le prix aussi est aussi regardé de près à la criée de Dieppe, où l'année dernière, un kilo de coquille était en moyenne vendu 3,11€. En Basse-Normandie, c'est à Port-en-Bessin que l'on trouve le plus de coquillages. La pêche est donc ouverte sur les 600 kilomètres de la côte normande, trois coquilles pêchées en France sur quatre le sont dans notre région.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature pêche économie