La place des filles dans le monde vue à travers le football : Little Miss Soccer fait le tour des écoles

Mélina Boetti est l'une des deux ex-joueuses qui a tourné cette série documentaire. Elle fait désormais le tour des collèges, lycées et même universités qui le demandent. Le foot reste un bon vecteur pour discuter de la place de la femme dans la société. / © AH
Mélina Boetti est l'une des deux ex-joueuses qui a tourné cette série documentaire. Elle fait désormais le tour des collèges, lycées et même universités qui le demandent. Le foot reste un bon vecteur pour discuter de la place de la femme dans la société. / © AH

Le projet Little Miss Soccer, c'est d'abord l'idée d'aller à la rencontre de toutes les femmes dand le monde qui font le foot. Deux jeunes femmes, ex footballeuses et reporters ont ramené 12 petits documentaires achetés par Canal plus et ont publié un livre. Elles font maintenant le tour des écoles.

Par Alexandra Huctin

15 pays, 1000 joueuses de tous horizons rencontrées, 30 000 km sur terre parcourus de la Nouvelle-Zélande à la Colombie avec "la balle au pied et la caméra au poing", comme elles aiment le raconter.

"Vous pensez madame que les capacités physiques des hommes et des femmes sont les mêmes ?", "Est-ce que vous, vous avez subi des injures sur les terrains en tant que fille ? Combien gagne une joueuse de foot aujourd'hui en France ? " Les questions fusent et  le sujet, sans aucun doute,  ne manque pas d'intérêt pour les trois classes du Collège Saint-Joseph, à Caen, invitées ce vendredi 16 septembre 2019 à rencontrer l'auteur du documentaire Little Miss Soccer (NDLR : enfin l'une des deux auteurs , Mélina Boetti, sa co-réalisatrice Candice Prévost, une normande d'Evreux, vient d'intégrer le service communication du PSG) et réfléchir ensemble sur les filles et le foot dans le monde. 

Combien gagne les filles? 


"On dit qu'en moyenne les joueuses française gagnent 2000 euros par mois ce que Neymar gagne en une minute." Mais la plus grande injustice "made in France" c'est bien cette interdiction pour les filles de plus de 13 ans (décision fédérale) à pratiquer leur sport dans une équipe de Garçon.
Les jeunes n'en croient pas leurs oreilles. La mixité, ils sont nés dedans. Et ça se passe chez eux, sans qu'ils s'en doutent ?
"Et oui, une fille d'un village qui joue dans un petit club amateur depuis l'âge de 6 ans doit arrêter à 13 ou trouver une équipe féminine. Oui mais une équipe spéciale fille , il n'y en n'a pas partout et c'est là le problème. Parfois elles doivent faire 40 ou 50 km et ça n'est pas du tout la même chose pour les parents. Du coup, beaucoup trop arrêtent", leur explique, sourire aux lèvres, Mélina.



Vidéo- Le teaser de Little miss soccer
 
Le teaser

A travers 12 mini-documentaires, les enseignants ont pu montrer aux élèves le périple de ces deux jeunes femmes. En Inde, des filles échappent à la mort sociale, en jouant au foot. 
En Afrique du Sud, des grand-mères octogénaires se lâchent sur des terrains de foot et en Nouvelle-Zélande, les filles vivent une mixité incroyable avec les garçons. Bref, une façon de voyager, et de réfléchir sans limite pour cette génération qui sera celle du changement.
 "Il faut déconstruire toute cettte image que les filles ne font pas de foot", leur explique Mélina, un brin militante.

Little Miss soccer c'est un projet qui se retrouve aussi dans un livre. On le trouve dans toutes les bonnes librairie. Les deux auteurs ont démarré leur projet grâce à une cagnotte sur internet qui leur a permis de récolter 30 000 euros et restent lin des grosses productions médiatiques. Jusqu'au bout, parler du foot et des filles, sera un combat.



 

Sur le même sujet

Les + Lus