Le président de Normandie université jette l'éponge... et rebondit

Le président de Normandie Université depuis 4 ans, Lamri Adoui, estime que le projet de fusion Caen/ Rouen met à mal cette structure. Quelques jours après l'annonce de sa démission, il déclare sa candidature ... à la présidence de l'université de Caen.

Lamri Adoui a annoncé sa démission de la présidence de Normandie université
Lamri Adoui a annoncé sa démission de la présidence de Normandie université
Lamri Adoui, enseignant-chercheur en physique et ancien vice-président de l'université de Caen, avait pris la tête de la Communauté d’universités et d’établissements (ComUE) Normandie Université en 2015. A l'heure de la réunification de la Normandie, cette structure avait pour vocation de faire travailler ensemble les trois universités de la région, Rouen, Caen et le Havre, ainsi que EnsiCaen et Insa Rouen (écoles d"ingénieurs), et l’École nationale d’architecture de Rouen. "Une fédération d'établissements restant autonomes", déclarait à l'époque le président de la Com UE.

Mais quatre ans plus tard, la donne semble avoir changé. Six mois après avoir réélu à la tête de Normandie université, Lamri Adoui vient d'annoncer sa démission. "Ces derniers mois, la volonté des deux Présidents des Universités de Caen et Rouen de fusionner leurs établissements s’est accompagnée d’une brutale remise en cause de leur adhésion à la coopération régionale. En proposant à leurs instances la sortie de leurs Universités de la ComUE Normandie puis en proposant d’alléger non seulement les structures mais aussi considérablement les missions de la ComUE expérimentale envisagée, en défaisant les acquis plutôt qu’en s’appuyant sur le socle des réussites", déplore, dans un communiqué, le président de Normandie université qui quittera ses fonctions le 13 janvier 2020

Interrogé par l'une des journalistes de notre rédaction le 12 décembre, l'ancien vice-président de l'université de Caen disait réfléchir à d'autres formules pour faire travailler ensemble les 4 300 enseignants-chercheurs et les 2 000 doctorants.

Moins d'un semaine plus tard, Lamri Adoui annonce sa candidature à la Présidence de l'Université de Caen Normandie. "Loin d'être un renoncement, la démission du président de Normandie Université est porteuse d'une ambition collective. " précise un communiqué. 

Je souhaite une Université ouverte, inclusive, décloisonnée, dotée d’une identité forte, consciente des enjeux de son temps et de sa responsabilité sociale. 
Lamri Adoui 

Actuellement, l'université de Caen Normandie est présidée par Pierre Denise. Les élections renouvelant les conseils centraux de l'université de Caen Normandie ( conseil d'administration, commission de la formation et de la vie universitaire, commission de la recherche) se dérouleront le 17 mars 2020. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société