• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Projet d'usine d'éoliennes en mer au Havre : le permis de construire a été déposé

Des éoliennes en mer
Des éoliennes en mer

Lors d'une conférence de presse au Havre, le fabricant germano-espagnol d'éoliennes Siemens Gamesa a annoncé ce lundi 25 février avoir déposé un permis de construire pour son usine d'éoliennes offshore au Havre. Le site doit créer 750 emplois directs et indirects.
    

Par Emmanuelle Partouche

Filippo Cimitan, directeur général de Siemens Gamesa en France, a annoncé que le projet entrait dans une nouvelle phase.

On a déposé le permis le 15 février. C'est une étape importante. Ce n'est pas la fin du chemin.


Le fabricant germano-espagnol d'éoliennes Siemens Gamesa a précisé que le projet devait permettre la création de "750 emplois directs et indirects". Une précision de taille car c'est la première fois que l'industriel précisait que ce chiffire incluait aussi les emplois indirects.

Le projet a connu de nombreux revirements et retards notamment en raison des incertitudes qui pesaient sur la filière éolienne offshore française comme l'explique Filippo Cimitan au micro d'Emmanuelle Darcel et d'Anne-Laure Meyrignac (montage : Stéphanie Pierson).

 

Projet d'usine d'éoliennes en mer au Havre : le permis de construire a été déposé



Des discussions sur le financement


Beaucoup reste à faire. De l'aveu même du maire du Havre, Luc Lemonnier, l'Etat et les collectivités locales sont encore "en discussion" pour boucler le plan de financement des travaux nécessaires pour préparer le terrain de 36 hectares où serait construite cette usine de pales, de nacelles et de génératrices.

23 millions d'euros manquent encore sur les 140 millions que coûtera l'adaptation de la friche.
    
La construction de l'usine devrait débuter mi 2020, pour un démarrage fin 2021. Elle produira au départ des éoliennes de 8 MW avec des pales de 81 mètres de long alimentant 9 000 foyers.    

Le site doit fournir les parcs éoliens en mer en projet au large de Dieppe-Le Tréport, Saint-Brieuc et Yeu-Noirmoutier, ainsi que les futurs projets éoliens en mer en France et en Europe, selon Siemens-Gamesa.
  

A lire aussi

Sur le même sujet

Du soleil pour le début d'Archéo Jazz 2019

Les + Lus